Tamangs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tamang.
Tamang
Description de cette image, également commentée ci-après
Femme tamang dans le village de Phoolbari

Populations significatives par région
Drapeau du Népal Népal 1 539 830 (2011)[1]
Autres
Langues Tamang

Groupes ethniques principaux du Népal :
Bhotia, Sherpa, Thakali
Gurung
Kiranti, Rai, Limbu
Newari
Pahari
Tamang

Les Tamangs (tibétain : རྟ་དམག, Wylie : rta dmag) forment l'un des nombreux groupes ethniques du Népal. Ils vivent surtout au nord et à l'est de Katmandou principalement dans le Ganesh Himal. Leur culture est très proche des cultures tibétaine et sherpa.

La plupart parlent le tamang, un ensemble de langues tibéto-birmanes : sur un total de 1 539 830 personnes dénombrées dans le pays lors du recensement de 2011, 1 353 311 déclaraient parler le tamang[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Tom Fricke, Himalayan households : Tamang demography and domestic processes, Columbia University Press, New York, 1994, 243 p. (ISBN 0-231-10007-8)
  • (en) Kathryn S. March, If each comes halfway: meeting Tamang women in Nepal, Cornell University Press, Ithaca, N.Y. ; London, 2002, 271 p. (ISBN 0-8014-8827-3)
  • Brigitte Steinmann, Les Tamang du Népal : usages et religion, religion de l'usage, Éd. Recherche sur les civilisations, Paris, 1987, 310 p. (ISBN 2-86538-179-X)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Le fardeau et la provende : économie de subsistance dans l'Himalaya, film d'Igor de Garine, CNRS images, Meudon, 2008 (tournage 1982), 1 h 17 min (DVD)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]