Tam-tams du mont Royal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Tam-tams sur le mont Royal.
Près du centre des tam-tams.


Les Tam-tams du mont Royal est un événement ayant lieu à Montréal, au Québec chaque dimanche d'avril à octobre. De façon spontanée, des centaines de Montréalais et de visiteurs de toutes origines se rejoignent au pied du mont Royal, près du monument à Sir George-Étienne Cartier, afin de s'adonner à diverses activités de loisirs : pique-niquer, jouer au aki, au frisbee, danser au rythme des tam-tams, prendre le soleil, lire, jouer de la guitare, du tam-tam ou encore à des jeux de rôles médiévaux. Plusieurs artisans montréalais s'installent également aux abords des chemins pour vendre leurs marchandises. Les espaces de vente sont gérés par la Ville de Montréal.[1]

Cet événement dominical est devenu l'un des symboles de la diversité et de la convivialité de Montréal. Quiconque le souhaite peut rejoindre les joueurs de tam-tam ou la foule environnante. Il arrive souvent que des dizaines allant à des vingtaines de percussionnistes d'instruments divers (djembés, bongos, congas, tambours, etc.) jouent en même temps, créant une ambiance festive très énergique et propice à la danse.

Ces rassemblements spontanés débutèrent en 1978. L'événement n'est organisé par aucune autorité ou groupe, même si quelques policiers et secouristes sont souvent présents afin d'assurer la sécurité du site[1].

Le site est également prisé par les amateurs des clubs dits after-hours et boîtes de nuit, qui s'y retrouvent souvent le matin après avoir passé la nuit à fêter.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Fermeture du Café Sarajevo - L'ordre ou la vie (1) », Le Devoir, jeudi 5 décembre 2002 (consulté le 10 mars 2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]