Talos (dinosaure)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Talos
Description de cette image, également commentée ci-après
Reconstitution du squelette de l'holotype. Les parties connues sont en rouge.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Sous-ordre Theropoda
Famille  Troodontidae

Genre

 Talos
Zanno et al., 2011

Nom binominal

 Talos sampsoni
Zanno et al., 2011

Talos est un genre de dinosaures théropodes de la famille des Troodontidae. Ces carnivores ressemblant à des oiseaux vivaient durant le Crétacé, à la fin du Campanien, il y a environ 76 millions d'années. Le genre contient l'espèce Talos sampsoni, connue par un spécimen découvert dans la Formation de Kaiparowits dans l'Utah[1].

Découvertes[modifier | modifier le code]

L'holotype de Talos sampsoni, répertorié sous le numéro UMNH VP 19479, est le seul spécimen connu de l'espèce. Il est constitué d'un squelette postcrânien partiel d'un individu subadulte dont les restes préservés sont les membres postérieurs, le bassin, des fragments vertébraux, des chevrons et le cubitus gauche. Il a été découvert et recueilli en 2008 par M. J. Knell durant le Kaiparowits Basin Project, initié par l'université d'Utah en 2000, dans la Formation de Kaiparowits, à l'intérieur du Monument national de Grand Staircase-Escalante. Il a été nommé par Lindsay E. Zanno, David J. Varricchio, Patrick M. O'Connor, Alan L. Titus, et Michael J. Knell en 2011. Le nom générique vient de Talos, un automate de bronze géant de la mythologie grecque et est un jeu de mots avec le mot anglais talon, désignant la serre des rapaces. L'épithète spécifique honore le paléontologue Dr Scott D. Sampson pour sa recherche et sa collecte de fossiles pendant le projet[1].

Description[modifier | modifier le code]

Vertèbres de Talos sampsoni (UMNH VP 19479)

Talos est un représentant des troodontidés, un groupe de petits maniraptoriens graciles ressemblant aux oiseaux dont le crâne possède de nombreux caractères uniques, tels que des dents rapprochées de la mâchoire inférieure, ou un nombre important de dents[2]. Les pieds des troodontidés ont une griffe en forme de faucille ; celle du spécimen retrouvé a été endommagée de son vivant, peut-être lors d'une attaque d'une de ses proies[1]. Ils sont parmi les dinosaures non-aviens possédant l'un des plus hauts rapports entre la masse du cerveau et celle du corps, ce qui signifierait qu'ils avaient un comportement évolué et des sens aiguisés[2]. Talos a une longueur d'environ 2 mètres pour un poids estimé à 38 kilogrammes[1].

Classification[modifier | modifier le code]

En 2011, Talos a été classé dans la famille des Troodontidae. Une analyse cladistique a indiqué qu'il forme un clade de troodontidés dérivés avec Byronosaurus, Saurornithoides, Zanabazar et Troodon[1]. L'analyse phylogénétique menée en 2014 par Tsuihiji et ses collègues confirme la place de Talos parmi les troodontidés[3], conduisant au cladogramme suivant :

Paraves

Avialae


Deinonychosauria

Dromaeosauridae


Troodontidae

Sinovenator




Anchiornis




Mei



Talos




Byronosaurus




IGM 100/44



Sinornithoides





Linhevenator



Philovenator





Gobivenator




Troodon




Saurornithoides



Zanabazar













Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Lindsay E. Zanno, David J. Varricchio, Patrick M. O'Connor, Alan L. Titus et Michael J. Knell, « A new troodontid theropod, Talos sampsoni gen. et sp. nov., from the Upper Cretaceous Western Interior Basin of North America », PLoS ONE, vol. 9, no 6,‎ , e24487 (PMID 21949721, PMCID 3176273, DOI 10.1371/journal.pone.0024487).
  2. a et b (en) Junchang, Xu Li, Liu Yongqing, Zhang Xingliao, Jia Songhai et Ji Qiang, « A new troodontid (Theropoda: Troodontidae) from the Late Cretaceous of central China, and the radiation of Asian troodontids », Acta Palaeontologica Polonica, vol. 55, no 3,‎ , p. 381–388 (DOI 10.4202/app.2009.0047).
  3. (en) Takanobu Tsuihiji, Rinchen Barsbold, Mahito Watabe, Khishigjav Tsogtbaatar, Tsogbaatar Chinzorig, Yoshito Fujiyama et Shigeru Suzuki, « An exquisitely preserved troodontid theropod with new information on the palatal structure from the Upper Cretaceous of Mongolia », Naturwissenschaften, vol. 101, no 2,‎ , p. 131-142 (DOI 10.1007/s00114-014-1143-9).
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Talos (dinosaur) » (voir la liste des auteurs).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]