Tallac Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tallac Records
Filiale AZ, Capitol, 92i
Fondation [1]
Fondateur Booba
Maison de disques Universal Music Group
Genre Hip-hop, rap français, gangsta rap
Pays d'origine Drapeau de la France France
Siège 49 Avenue du Général de Gaulle, 92360 Meudon[1]

Tallac Records est un label discographique français, situé à Meudon. Il est fondé en 2004 par le rappeur Booba. Dix ans après le lancement du label, en 2014, Booba renomme Tallac Records en 92i Records.

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts et succès (2004–2013)[modifier | modifier le code]

Tallac Records est lancé le [1]. Le nom du label s'inspire des collines dans lesquelles habite Bouba le petit ourson dans la série d'animation homonyme[2]. À sa création, le label signe un contrat en licence avec le label Barclay, filiale d'Universal Music Group[3]. Le premier projet du label est l'album Panthéon. Fin 2008, le contrat qui liait Tallac avec Barclay prend fin après la sortie de 0.9. Le label Tallac signe en 2009 un contrat de Licence avec le label indépendant Because Music, qui permet la sortie de trois opus : Autopsie Vol. 3, Lunatic et Autopsie Vol. 4.

En 2012, le label se désengage de Because Music pour signer un nouveau contrat de distribution avec le label AZ, filiale d'Universal Music Group. Booba y signera en artiste. Leur premier projet est l'album du groupe 40000 Gang. En juillet 2014, Mala quitte le label pour lancer le sien, OG (Original Gangster)[4]. En 2013, Booba annonce fièrement la signature de Shay, et la production de son album sur lequel ils travaillaient conjointement. Finalement, la rappeuse signera au label Jolie Garde Records[5]. En 2015, le label compte au total cinq albums produits et quatre mixtapes de Booba, ainsi que l'album solo de Mala, son acolyte au sein du 92I.

92i Records (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

En 2014, Booba renomme Tallac Records en 92i[6], ou 92i Records[7]. Le label se présente désormais comme une filiale d'AZ/Capitol, Universal, Tallac Records. En février 2014, Booba annonce la signature du 40000 Gang au label 92i[8]. En décembre 2014, Booba signe Shay au label[9], Siboy[10], et Damso. En juin 2015, le groupe 40000 Gang (Vesti, Elh Kmer, Braki) publie sa mixtape Anarchie[11] avant de quitter le label en octobre 2015[12]. Les rappeurs Siboy et Shay préparent leur projet pour 2016[13].

Artistes[modifier | modifier le code]

Artistes actuels[modifier | modifier le code]

  • Booba
  • DJ Medi Med
  • Benash
  • Siboy
  • Gato Da Bato
  • Shay
  • Damso
  • Kalash

Anciens artistes[modifier | modifier le code]

  • Nessbeal (2004-2005)
  • Sir Doum's (2004-2005)
  • Issaka (2004-2006)
  • Bram's (†) (2004-2011)
  • Mala[14] (2004-2014)
  • Djé[14] (2007-2013)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Rééditions[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Présentation de la société TALLAC RECORDS », sur societe.com (consulté le 23 août 2014).
  2. Ghislain G, « Booba, tout un parcours Hip-Hop ! » (consulté le 11 mars 2016).
  3. « Pourquoi “Panthéon” est le meilleur album de Booba », sur Les Inrocks,‎ (consulté le 11 mars 2016).
  4. « Mala quitte le label de Booba pour créer le sien », sur mcetv.fr,‎ (consulté le 11 mars 2016).
  5. « Au fait Shay comment va depuis A4 ? », sur Culture rap (consulté le 11 mars 2016).
  6. « Présentation de la société 9.2.I », sur societe.com (consulté le 22 juin 2015).
  7. « 92i story : Booba et son entourage, de Malekal Morte à 40000 Gang », sur mouv.fr (consulté le 11 mars 2016).
  8. « Booba annonce la signature du 40000 Gang chez 92i/Capitol », sur 13or-du-hiphop.fr,‎ (consulté le 11 mars 2016).
  9. « Booba - Shay, nouvelle signature du 92i », sur 13or-du-hiphop.fr,‎ (consulté le 11 mars 2016).
  10. « Booba le rappeur - Siboy rejoint son label 92i », sur 13or-du-hiphop.fr,‎ (consulté le 11 mars 2016).
  11. « 40000 Gang – Anarchie (Mixtape) », sur newzikstreet.com,‎ (consulté le 11 mars 2016).
  12. « 40000 Gang, la fin du groupe révélé par Booba se confirme », sur 13or-du-hiphop.fr,‎ (consulté le 11 mars 2016).
  13. « Booba: 40 000 gang, Shay, Siboy… Il dit tout sur ses protégés ! », sur mcetv.fr,‎ (consulté le 11 mars 2016).
  14. a et b « Mala quitte le label de Booba pour créer le sien », sur mcetv.fr,‎ (consulté le 23 août 2014).

Lien externe[modifier | modifier le code]