Talbot-Lago T150

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Talbot-Lago T150
Talbot-Lago T150
Talbot-Lago T150-C SS Figoni & Falaschi « Goutte d’eau » (Teardrop en anglais)

Marque Drapeau : France Automobiles Talbot-Lago
Années de production 1937-1939
Production 69 exemplaire(s)
Classe Voiture de sport de luxe
Usine(s) d’assemblage Talbot de Suresnes
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 6 cylindres en ligne de Talbot T150C
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée 3 996 cm3
Puissance maximale 140 à 165 ch
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Boîte Wilson 4 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 400 à 1 550 kg
Vitesse maximale 160 à 185 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Multiple
Dimensions
Longueur 4 300 à 4 600 mm
Largeur 1 670 mm
Empattement 2 650 à 2 950 mm
Chronologie des modèles

La Talbot-Lago T150 est une automobile de luxe du constructeur automobile français Talbot-Lago, déclinée des Talbot T150C de course, produites à 69 exemplaires entre 1937 et 1939[1].

Historique[modifier | modifier le code]

À la suite de la Grande Dépression et de la crise de 1929 la marque Talbot est en faillite. L'ingénieur industriel italien Anthony Lago rachète alors la marque en 1934, et entreprend de la métamorphoser en marque de sportive d'exception, avec l'ingénieur motoriste en chef maison Walter Becchia.

Ils conçoivent ensemble les Talbot Baby (1936-1940) et Talbot-Lago T120 (1936-1939) puis cette Talbot-Lago T150 (déclinée des Talbot T150C de course) considérée comme un des fleurons de l'automobile française des années 1930, concurrente entre autres des prestigieuses Bugatti Type 46 et 57 « Atalante », Delahaye Type 135, 145, et 165, Delage D6, Delage D8-120 « Aérosport », Alfa Romeo 8C 2900, Avions Voisin C25, Panhard et Levassor Dynamic...

Motorisation[modifier | modifier le code]

La version routière de 3 places à l'avant, est motorisée par le moteur 6 cylindres en ligne de 3996 cm³ des modèles de course Talbot T150C, et décliné en deux versions[2] :

  • S (Spéciale) double carburateurs Zenith, de 140 ch, pour une vitesse maximale de 160 km/h
  • SS (Super Sport) triple carburateurs Zenith, de 165 ch, pour une vitesse maximale de 185 km/h

Talbot-Lago T150-C SS Figoni & Falashi « Goutte d’eau »[modifier | modifier le code]

Présentée en 1937 aux salon de l’Automobile de Paris et salon de l'automobile de New York, la Talbot-Lago T150-C SS (Super Sport) est carrossée en 25 exemplaires par Figoni & Falaschi, surnommés « Goutte d'eau » (Teardrop en anglais), et inspirée entre autres des précédentes Talbot-Lago T120. Avec son mélange d'élégance et de sportivité, elle est considérée comme « une des plus belles carrosseries françaises de l'âge d'or des années 1930 » et incarne le prestige de l'automobile française d'avant-guerre[3].

La déclaration de la Seconde Guerre mondiale en 1939 cause son échec commercial.

Les deux modèles uniques de Talbot-Lago T150-C SS Figoni & Falashi entièrement carénées, sont adjugées respectivement 3,136 millions € en 2011, et 3,36 million € en 2017, par la maison de vente aux enchères RM Sotheby's[4] lors du concours d'élégance Villa d'Este des rives du Lac de Côme près de Milan[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]