Talal Asad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Talal Asad (né en avril 1933) est un anthropologue américain spécialiste des questions socio-culturelles. Ses travaux portent essentiellement sur le post-colonialisme, la religion et le sécularisme avec un intérêt particuler au Moyen-Orient [1].

Il est connu pour avoir développé à partir de 1973 une critique interne de l'anthropologie en tant que domination. Ses recherches s'inspirent de la méthode généalogique de Nietzsche telle que développée par Michel Foucault, et influencées, entre autres, par les travaux de Marcel Mauss et de Michel de Certeau [2].

Il est professeur distingué de CUNY Graduate Center. Il siège également au Conseil de la recherche économique et sociale en Angleterre (Economic and Social Research Council) et au Conseil de la recherche en sciences sociales aux États-Unis (Social Science Research Council)[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Talal Asad est le fils du diplomate et écrivain autrichien juif converti à l'islam Muhammed Asad et de la saoudienne musulmane Munira Hussein Al Shammari [4]. Il est né en Arabie Saoudite et a vécu son enfance au Pakistan avant d'aller étudier l'architecture en Angleterre, puis l'anthropologie en Écosse et en Angleterre[5].

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

  • The Kababish Arabs: Power, Authority, and Consent in a Nomadic Tribe. Praeger Publishers, 1970. (ISBN 0-900966-21-1)
  • "Market Model, Class Structure, and Consent: A Reconsideration of Swat Political Organization." Man 7(1) (1972), pp. 74–89.
  • Editor, Anthropology & the Colonial Encounter. Ithaca Press, 1973. (ISBN 0-903729-00-8)
  • The Idea of an Anthropology of Islam. Center for Contemporary Arab Studies, 1986. (ISBN 978-9991289526)
  • Genealogies of Religion: Discipline and Reasons of Power in Christianity and Islam. The Johns Hopkins University Press, 1993. (ISBN 0-8018-4632-3)
  • Formations of the Secular: Christianity, Islam, Modernity. Stanford University Press, 2003. (ISBN 0-8047-4768-7)
  • On Suicide Bombing. Columbia University Press, 2007. (ISBN 978-0-231-14152-9)
  • Attentats-suicides. Questions anthropologiques. Bruxelles, Zones sensibles, 2018 (traduction française de On Suicide Bombing).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Talal Asad », sur The Graduate Center, CUNY | Academic Commons Homepage (consulté le 31 mai 2017)
  2. Jean-Michel Landry, « Les territoires de Talal Asad : Pouvoir, sécularité, modernité », L'Homme,‎ , p. 77 (ISSN 0439-4216, lire en ligne)
  3. (en) « Talal Asad, Keynote », sur centerforthehumanities.org, (consulté le 31 mai 2017)
  4. (en) M. Ikram Chaghatai, Muhammad Asad (Leopold Weiss): Europe's Gift to Islam vol 1, , 1240 p. (ISBN 9693518527), p. 339
  5. (en) « Presidential Lectures : Talal Asad », sur prelectur.stanford.edu, (consulté le 31 mai 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]