Takashi Ishii (réalisateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Takashi Ishii
Naissance (75 ans)
Sendai (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon japonaise
Profession Réalisateur
Films notables Freeze Me

Takashi Ishii (石井隆, Ishii Takashi?) est un mangaka, réalisateur et scénariste né le à Sendai dans la préfecture de Miyagi, au Japon.

Il a mis en scène et scénarisé plusieurs films roses issues de ses mangas des années 1970. Sa plus importante réalisation est le film noir nihiliste Gonin avec l'acteur Takeshi Kitano en 1995. Il a beaucoup scénarisé pour Toshiharu Ikeda, notamment le slasher nippon Evil Dead Trap.

Biographie[modifier | modifier le code]

Takeshi Ishii naît le [1] à Sendai[2] dans la préfecture de Miyagi[3], au Japon.

Il étudie[Quand ?] à l'Université Waseda où il fait partie du club cinéma[4].

Dans les années 70, Ishii est un dessinateur de manga pour adultes controversé. Ces gekiga sexuels n'ont pas été reconnu par la critique et souvent décrié pour la violence de ses scènes pornographiques de viols. Malgré tout, l'auteur a su retranscrire la passion, la folie et le désespoir des protagonistes dans une recherche de l'expression des émotions humaines[5]. D'autre part, l'auteur a montré une certaine qualité artistique à travers des dessins réalistes ainsi que ses angles de vues proche du travail cinématographique. Ces œuvres conservent toutes le même personnage féminin tourmenté, Nami Tsuchiya que la mort libère des affres du viol.

Par la suite, l'auteur adapte ses scénarios en films érotiques.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Manga[modifier | modifier le code]

  • 1975 :
    • Inka Jigoku (淫花地獄?) sous le pseudonyme d'Eïji Deki ; 1 volume publié chez Awaji Shobou[BU 1].
  • 1977 :
    • Nami (名美?) ; 1 volume publié chez Rippu Shobou[BU 2].
  • 1978 :
    • Akai Kyôshitsu (赤い教室?) ; 1 volume publié chez Rippu Shobou[BU 3].
    • Tenshi no Harawata (天使のはらわた?), pré publié dans Young King (en) (ヤングキング?) ; 3 volumes publiés chez Shonen Gahosha[BU 4].
  • 1979 :
    • Yokosuka Rock (横須賀ロック?) ; 1 volume publié chez Rippu Shobou[BU 5].
  • 1980 :
    • Illumination (イルミネーション?) ; 1 volume publié chez Rippu Shobou[BU 6].
  • 1982 :
    • Onna no Machi (おんなの街?) ; 1 volumes publiés chez Shonen Gahosha[BU 7].
    • Python 357 (パイソン357?) ; 1 volume publié chez Rippu Shobou[BU 8].
    • Kuro no Tenshi (黒の天使?), pré-publié dans Young King ; 3 volumes publiés chez Shonen Gahosha[BU 9].
    • Shōjo Nami (少女名美?) ; 1 volume publié chez Futabasha[BU 10].
  • 1984 :
    • Zōge no Akuma (象牙の悪魔?), pré-publié dans Kindai Mahjong ; 1 volume publié chez Takeshobo[BU 11].
  • 1987 :
    • Ai no Yukue (愛の行方?) ; 1 volume publié chez Nihon Bungeisha[BU 12].
    • Last Waltz (ラストワルツ, Rasuto Warutsu?) ; 1 volume publié chez Nihon Bungeisha[BU 13].
    • Yoru ni Hoho Yose (夜に頬よせ?) ; 1 volume publié chez Nihon Bungeisha[BU 14].
  • 1988 :
    • Akai Memai (赤い眩暈?) ; 1 volume publié chez Nihon Bungeisha[BU 15].
  • 1989 :
    • Ame Monogatari (雨物語?) ; 1 volume publié chez Nihon Bungeisha[BU 16].
    • Tsuki Monogatari (月物語?) ; 1 volume publié chez Nihon Bungeisha[BU 17].
  • 1990 :
    • Maraque (魔樂, Maraku?) ; 1 volume publié[BU 18].
    • Akai Tōriame (赤い通り雨?) ; 1 volume publié chez Takeshobo[BU 19].
    • Akai Yoru (赤い夜?) ; 1 volume publié chez Shonen Gahosha[BU 20].
  • 1991 :
    • Amai Yoru (甘い夜?) ; 1 volume publié chez Daitosha[BU 21].
    • Yoru yo Furuete (夜よふるえて?) ; 1 volume publié chez Daitosha[BU 22].
  • 1993 :
    • Nami Returns (名美Returns?) ; 1 volume publié chez Wides Shuppan[BU 23].
  • 1994 :
    • 20 Seiki Densetsu (20世紀伝説?) avec Akio Tanaka (dessin), pré publié dans le magazine Manga Action ; 2 volumes publiés chez Futabasha[BU 24].
  • 1995 :
    • Hito ga Hito wo ai Suru Koto no Doushiomonasa (人が人を愛する事のどうしようもなさ?) avec Akio Tanaka (dessin), pré publié dans le magazine Manga Action ; 1 volume publié chez Futabasha[BU 25].
  • 1998 :
    • Manjushaka (曼珠沙華?) ; 1 volume publié chez Mandarake[BU 26].
  • 2000 :
    • Cantarella no Kushige (カンタレッラの匣, Kantarerra no kushige?) ; 1 volume publié chez ROCKIN'ON[BU 27].
  • 2001 :
    • Nami in Blue (名美・イン・ブルー, Nami in burū?) ; 1 volume publié chez ROCKIN'ON[BU 28].
  • 2013 :
    • Pocket Monsters XY - Pokemon Ryuuouden (ポケットモンスターX・Y ポケモン竜王伝?), prépublié dans le magazine Corocoro Comic ; 1 volume publié chez Shogakukan[BU 29].

Recueil[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Ishii Takashi Jisen Gekiga-shū (石井隆自選劇画集?) ; 1 volume publié chez Soujusha[BU 30].

Autre[modifier | modifier le code]

  • 1973 : Shinibasho (The Place of Death) ; édition limitée à 200 exemplaires
  • 1980 : Dark Film - Nami wo Sagashite (Looking for Nami - A Film Noir) ; Roman-Photo
  • 1983 : Samishigena Onnatachi (Loneliness Women)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ishii Takashi », sur www.nautiljon.com
  2. (ja) Takashi Ishii sur la Japanese Movie Database
  3. Manga Design, p. 68
  4. Nichigai Asoshiētsu. Henshūbu. et 日外アソシエーツ. 編集部., Mangaka, anime sakka jinmei jiten, Nichigai Asoshiet̄su,‎ (ISBN 4816914234 et 9784816914232, OCLC 37468558, lire en ligne)
  5. Manga Design, p. 70
  6. Rouge vertige : titre français du film lors de la rétrospective « La Nikkatsu où la modernité toujours recommencée » du 2 octobre au 27 octobre 2007 à la MCJP
Baka-Update

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en + de + fr + ja) Masanao Amano, Manga Design, Cologne, Taschen, coll. « Mi », , 576 p., 19,6 cm × 24,9 cm, broché (ISBN 978-3-8228-2591-4, présentation en ligne), p. 68-71
    édition multilingue (1 livre + 1 DVD) : allemand (trad. originale Ulrike Roeckelein), anglais (trad. John McDonald & Tamami Sanbommatsu) et français (trad. Marc Combes)

Liens externes[modifier | modifier le code]