Takao Suzuki (linguiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Suzuki (homonymie).
Takao Suzuki
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (92 ans)
TokyoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Takao Suzuki (鈴木 孝夫, Suzuki Takao?), né le , est un sociolinguiste japonais, auteur de Kotoba to bunka (ことばと文化?), traduit en anglais sous le titre Words in Context.

Suzuki avance que :

  • les sociolinguistes ne portent pas suffisamment d'attention aux subtiles différences d'usage des mots dans différentes cultures.
  • les linguistes japonais ont traditionnellement été trop occupés par les catégories linguistiques occidentales qui sont moins efficaces dans l'étude de la langue japonaise.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (traductions en anglais)
    • Words in Context (ことばと文化, Kotoba to bunka?, 1973)
  • (non traduits en anglais, titres adaptés)
    • A Closed Language – The World of Japanese (閉された言語・日本語の世界, Tozasareta gengo nihongo no sekai?)
    • The Japanese Language and Foreign Languages (日本語と外国語, Nihongo to gaikokugo?, 1990)
    • Can Japanese Become An International Language? (日本語は国際語になりうるか, Nihongo wa kokusaigo ni nari uru ka?, 1995)
    • Educational Linguistics (教養としての言語学, Kyōyō toshite no gengogaku?, 1996)
    • Why Japanese Are Bad at English (日本人はなぜ英語ができないか, Nihonjin wa naze eigo ga dekinai ka?, 1999)
    • How Many Things Does A Man Need? (人にはどれだけの物が必要か, Hito ni wa dore dake no mono ga hitsuyō ka?, 1999)
    • No Need For English? (英語はいらない?, Eigo wa iranai??, 2000)
    • Japan, Its Language and the People (日本・日本語・日本人, Nihon, Nihongo, Nihonjin?, 2001)
    • Why Japanese Cannot Be Patriotic (日本人はなぜ日本を愛せないのか, Nihonjin wa naze Nihon o asenai no ka?, 2005)
  • (Publications en anglais)
    • A semantic analysis of present-day Japanese with particular reference to the role of Chinese characters (1963)
    • Reflections on Japanese language and culture (1987)

Source de la traduction[modifier | modifier le code]