Taibo de Wu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Taibo (chinois : chinois traditionnel zh, chinois simplifié 泰伯, p Tàibó) est le fils ainé du roi Tai de Zhou et le fondateur légendaire de l'État de Wu. Ses dates de naissance et de décès sont inconnues.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né au sein du clan Ji () du duché de Zhou, il a deux frères cadets, Zhongyong et Jili. Le roi de Zhou souhaite faire son héritier de Jili, devenu célèbre pour sa sagesse. Taibo S'en va à Jin et Jili devient le roi Ji de Zhou. Son fils Chang devient plus tard le roi Wen Wang de Zhou. Taibo et Zhongyong s'installent à Meili dans l'actuelle province du Jiangsu.

Taibo fait de Meili sa capitale, après quoi il est dit qu'il ordonne que soit creusé le canal Du. Pendant son règne, Taibo développe également l'irrigation et encourage l'agriculture. Lorsqu'il meurt il n'a pas d'héritier et transmet le trône à son frère cadet Zhongyong. Le sanctuaire de Taibo est érigé dans l'actuelle Meicun, bien que la structure en bois d'origine a été détruite pendant les guerres ultérieures. Il a été rénové à plusieurs reprises et l'architecture d'aujourd'hui est la plupart du temps de la dynastie Qing. Une pierre sculptée avec le commentaire de Confucius peut encore être vue dans le sanctuaire Taibo d'aujourd'hui.

Beaucoup plus tard, lorsque le roi Zhou Wuwang termine la dynastie Shang, il fait de Zhouzhang - un descendant de Zhongyong - le roi de Wu[1].

Les visites diplomatiques au Japon des dynasties tardives Wei et Jin indiquent que les du Japon prétendent descendre de Taibo.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Li Feng : Landscape and power in early China : the crisis and fall of the Western Zhou, 1045 – 771 BC, Cambridge University Press, 2006
  • 黄帝内经 – Huang Di Nei Jing, Huang Cheng-Verlag – 花城出版社, 2004, (ISBN 7536040954)
  • HAN GAO ZONG-Siegel-Buch, biographie de l'un des premiers empereurs Han
  • Lun Yu (texte original et traduction), Zhong Gua-Verlag – 中华书局, 2006, (ISBN 7101054188)
  • Shuo Wen Jie Zi – 說文解字, Zhong Hua-Verlag – 中华书局, 2004, (ISBN 7101002609)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (lzh) Sima Qian, 《史记》 (lire en ligne), « 卷三十一·吴太伯世家第一 »

Source de la traduction[modifier | modifier le code]