Tafresh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tafresh
(fa) تفرش
Administration
Pays Drapeau de l'Iran Iran
Province Markazi
Indicatif téléphonique international +(98)
Démographie
Population 14 806 hab. (2006)
Géographie
Coordonnées 34° 41′ 31″ nord, 50° 01′ 30″ est
Altitude 1 931 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Iran

Voir la carte administrative d'Iran
City locator 14.svg
Tafresh

Géolocalisation sur la carte : Iran

Voir la carte topographique d'Iran
City locator 14.svg
Tafresh
Sources
Index Mundi

Tafresh (en persan : تفرش) est une ville de la province de Markazi, en Iran, à 222 km au sud-ouest de Téhéran, dans une plaine au milieu de hautes montagnes. Tafresh est une cité ancienne, et fut longtemps une forteresse zoroastrienne.

Tafresh a fourni à l'Iran de nombreuses personnalités, ministres, hommes d'État, scientifiques, calligraphes, etc. Le physicien Mahmoud Hessaby, le botaniste Ahmad Parsa, le géographe Abbas Sahab et le géologue Abdolkarim Qarib étaient tous Tafreshis. Tous fondateurs ou refondateurs de leur discipline, leur origine explique pourquoi Tafresh est connue en Iran comme la "Ville des Pères iraniens".

Histoire[modifier | modifier le code]

La légende veut qu'à l'époque sassanide, alors que le Zoroastrisme était la religion d'État et était menacé par l'Islam, Delaram, un soldat, organisa la résistance zoroastrienne à Tafresh. Un des villages qui composent Tafresh a été appelé Delaram d'après son nom, mais après la conquête de la Perse, ce village fut rebaptisé Teraran ("Les voleurs" en Persan). Il y a aujourd'hui encore beaucoup de tombes zoroastriennes dans les cimetières de Tafresh

Universités[modifier | modifier le code]

Il y a trois universités à Tafresh, l'antenne locale de l'Université de technologie d'Amirkabir, l'Université Azad de Tafresh et l'antenne locale de l'Université Payame Noor.

Vie locale[modifier | modifier le code]

Bien que de nombreuses personnes vivent à Tafresh, la population baisse aujourd'hui à cause de l'émigration vers Téhéran et les autres grandes villes iraniennes.

Sites importants naturels, historiques et monuments religieux de la ville[modifier | modifier le code]

  • Le temple du feu de Azargoshasb
  • Eau minérale de Gerav
  • Grotte de Ali Khorrandeh
  • Ancien village de Kohak
  • Les collines de Bala Mashhad Zolf
  • Mausolée de Abolala, Bibi Dome
  • Imamzadehs de Abolghasem, Shahzadeh Ahmad, Shahzadeh Ghasem et Shahzadeh Hadi Agheb

Célébrités[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]