Taensas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 3 février 2019 à 12:58 et modifiée en dernier par Iniți (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Les Taensas (ou Tahensa, Tinsas, Tenisaw, Taënsa, grands Taensas (en français), Taenso, Takensa, Tenza, Tinza) étaient un peuple de la Louisiane du nord-est, spécifiquement sur le lac saint Joseph à l'ouest du fleuve Mississippi entre Yazoo City et Sainte Catherine Creek, dans l'actuelle paroisse des Tensas en Louisiane.

La langue taensa

En 1882, le séminariste Jean Parisot (1861-1923) publie une Grammaire et Vocabulaire de la Langue Taensa[1] à partir, affirme-t-il, de notes retrouvées dans les archives de son grand-père Jean Dominique Haumonté. Il parvient à obtenir la cosignature de Lucien Adam (1833-1918), un linguiste réputé, et le Congrès des américanistes consacre plusieurs séances à cette langue. Ce n'est qu'en 1885 que l'anthropologue Daniel Garrison Brinton démontrera que cette langue des indiens Taensas est une invention[2].

Références

  1. « Grammaire et vocabulaire de la langue Taensa: avec textes traduits et commentés (1882) »
  2. Sylvain Auroux et al., Histoire des idées linguistiques, vol. 3 : L'hégémonie du comparatisme , Bruxelles, Mardaga, (ISBN 2870097255), p. 385