Taejo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Taejo
태조 - 太祖
Reproduction, vers 1872, fondée sur l'un des 24 originaux. H. 218 cm. Encre et couleurs sur soie. Conservé au Gyeonggijeon, Jeonju.
Reproduction, vers 1872, fondée sur l'un des 24 originaux. H. 218 cm. Encre et couleurs sur soie. Conservé au Gyeonggijeon, Jeonju.
Titre
1er Roi de Joseon

(6 ans, 1 mois et 18 jours)
Couronnement
Prédécesseur Gongyang (Goryeo)
Successeur Jeongjong
Biographie
Dynastie Joseon
Nom de naissance Yi Dan (이단 - 李旦)
Date de naissance
Lieu de naissance Hamheung (Corée)
Date de décès (à 72 ans)
Lieu de décès Palais de Changdeok (Corée)
Père Yi Ja-chun
Enfants Jeongjong
Taejong

Taejo
Période Joseon

Taejo (태조, 太祖, 1335-1408) est un souverain coréen. Fondateur de la dynastie Joseon en 1392, il règne pendant six ans avant de céder le pouvoir à ses fils, Jeongjong en 1399 puis Taejong en 1400.

Né Yi Seong-gye le 11 octobre 1335 d’un père officier militaire mineur de la dynastie Yuan, il devient général et participe militairement à l’expulsion des Mongols du royaume de Goryeo, qui deviendra plus tard la Corée. Puis alors qu’avec son armée de 38 000 hommes il est sur le point d’envahir le Yondong en Chine, il fait demi-tour à la frontière et prend le pouvoir en 1392.

Il baptise sa dynastie Joseon en hommage à une ancienne dynastie du même nom 4000 ans auparavant, change son nom en Yi Dan puis déplace en 1394 la capitale à Séoul.

Lorsque ses fils se battront pour obtenir la couronne, il abdique en 1398. Son second fils Jeongjong aura d'abord sa préférence, mais son cinquième fils Taejong lui reprendra le pouvoir l'année d'après.

Il meurt en 1408, et sera proclamé empereur post-mortem en 1899 par Kojong lorsque celui-ci fonde l'Empire coréen.

Homonyme : Taejo (877-943), roi (r. 918-943) et fondateur du royaume de Goryeo, Taejo étant son nom de règne, auparavant il s'agit de Wang Geon, riche marchand qui porte l'une des révoltes lors de la phase finale du royaume de Silla.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

et :

  • (en) Byonghyon, Choi, The Annals of King T'aejo: Founder of Korea's Chosŏn Dynasty, Cambridge, Harvard University Press, (ISBN 978-0-674-28130-1)
  • (en) Goodrich, Luther Carrington and Zhaoying Fang, Dictionary of Ming biography, 1368-1644 (明代名人傳), vol. I et II, New York, Columbia University Press,‎ (ISBN 9780231038010 et 9780231038331). OCLC 1622199
  • (en) Hussain, Tariq, Diamond Dilemma: Shaping Korea for the 21st Century. (다이아몬드딜레마), Seoul, Random House,‎ (ISBN 978-1-430-30641-2). OCLC 180102797 (in English) ; OCLC 67712109 (in Korean).
  • (en) Kang, Jae-eun and Suzanne Lee, The Land of Scholars : Two Thousand Years of Korean Confucianism, Paramus, New Jersey, Homa & Sekey Books, (ISBN 978-1-931-90737-8). OCLC 60931394
  • Titsingh, Isaac (compilé par Hayashi Gahō en 1652), Nipon o daï itsi ran; ou : Annales des empereurs du Japon, Paris, (lire en ligne). [ En ligne sur Gallica]