Tadeusz Sendzimir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tadeusz Sendzimir
Naissance
Lwów (Ukraine)
Décès
Waterbury (Connecticut) (États-Unis)
Nationalité Anglais
Champs Sidérurgie
Institutions École des mines et de la métallurgie de Cracovie
Diplôme Docteur honoris causa en 1975
Renommé pour Laminoirs, procédés de galvanisation à chaud, etc.
Distinctions Médaille d’or de Bessemer de 1965, médaille d’or de Brinell de 1974,

Tadeusz Sendzimir (en polonais Sędzimir[1]), né à Lwów (Ukraine) le 15 juillet 1894, décédé le 1er septembre 1989 à Waterbury (Connecticut) (États-Unis)[2], était un ingénieur qui a marqué le domaine de la sidérurgie. Il a déposé 120 brevets, dont 73 aux États-Unis[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Schéma de principe d'un laminoir Sendzimir.
Photo des rouleaux d'un laminoir Sendzimir.

Sendzimir était le fils aîné de Kazimierz Jaskółowski et Wanda Jaskółowska. Fasciné par les machines lorsqu'il était enfant, il fabriqua son premier appareil photo à l'âge de 13 ans.

Tadeusz Sendzimir a donné son nom à divers procédés de traitement de l'acier parmi lesquels un procédé de galvanisation à chaud de référence, notamment pour les matériaux utilisés dans les constructions métalliques tels que les poteaux et arceaux de serres.

Il est également l'inventeur d'un laminoir à 20 rouleaux. Le principe consiste à atteindre de hautes pressions de laminage tout en limitant les efforts, par l'utilisation de cylindres de travail de petit diamètre (quelques centimètres). La faible tenue à la flexion de ces cylindres est compensée par un empilement de rouleaux de soutien. Ce type de laminoir est très adapté au travail à froid d'aciers durs ou inoxydables, pour l'obtention de tôles de faible largeur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il a changé son nom en arrivant aux États-Unis.
  2. Selon d'autres (par exemple Polski Słownik Biograficzny) il serait décédé à Jupiter (Floride).
  3. Sarmatian Review XV.1.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Vanda Sendzimir, Steel Will: The Life of Tad Sendzimir, New York, Hippocrene Books, 1994.
  • (pl) M. Kalisz, Walcownia znaczy Sendzimir, Przekrój, 1973, nr. 1468.
  • (pl) O. Budrewicz, Ocynkowane życie, Perspektywy, 1974, nr. 38.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]