Tadeusz Fijewski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tadeusz Fijewski
Description de cette image, également commentée ci-après
Tadeusz Fijewski en 1969
Naissance
Varsovie, Pologne
Nationalité Drapeau de Pologne Polonaise
Décès (à 67 ans)
Profession acteur de théâtre, de cinéma et de télévision.

Tadeusz Fijewski, né le à Varsovie et mort le dans cette même ville, est un acteur de théâtre, de cinéma et de télévision polonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Wacław Fijewski, un peintre en bâtiment, Tadeusz Fijewski naît le dans le quartier populaire Powiśle de Varsovie au sein d'une fratrie de dix enfants. Il est notamment le frère de la chorégraphe Barbara Fijewska et du metteur en scène Włodzimierz Fijewski.

Il fait ses débuts sur scène en 1921 comme figurant dans Le Malade imaginaire, au Théâtre polonais de Varsovie, dirigé par son fondateur Arnold Szyfman. Il restera fidèle à ce théâtre jusqu'à sa mort en 1978. Il apparaît ensuite dans des spectacles amateurs et pièces pour enfants. En 1926, il débute à l'écran à l'issue d'un concours organisé par le journal ABC dans le film L'Appel de la Mer de Henryk Szaro, jouant un garçon de dix ans alors qu'il en a seize.

Diplômé de l'Institut national d'art dramatique de Varsovie en 1936, il travaille entre autres au Théâtre de Malicka, au Théâtre Ateneum et au théâtre de Sosnowiec.

Après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, il se porte volontaire pour l'armée polonaise, mais ne sera pas appelé pour servir. Emprisonné à la Pawiak, le 3 maja 1940 il est déporté au camps de concentration d'Sachsenhausen puis à Dachau. Libéré des camps en 1941, il travaille dans les bars de Varsovie et appartient au réseau de la résistance de l'Armia Krajowa. Il participe à l'Insurrection de Varsovie de 1944. Après sa chute, il est emprisonné dans le camp de prisonniers de guerre Oflag II D Gross-Born situé près de Kłomino en Poméranie occidentale. Après sa libération, il joue au théâtre du BIP (1944) avec le groupe de scène de Kazimierz Krukowski (pl) qui se produit dans des camps en Allemagne où se trouvent encore des prisonnier polonais.

En 1945, il retourne en Pologne et joue dans aux théâtres de Toruń, Łódź et Varsovie. A partir de 1947, il est employé des théâtres de Varsovie : Théâtre Nowy (1947-1949), Théâtre national (1949-1954), Théâtre Współczesny (1954-1968) et Théâtre Polski (1968-1978).

Sa carrière cinématographique comprend plus de 50 films. Il est apparu dans le roman radiophonique Matysiakowie (1956) de Waldemar Modestowicz (pl) et dans le cycle satirique radiophonique Eterek de Jeremi Przybora (pl) dans le rôle de Mundzia, fils de la veuve d'Eufemia, jouée par Irena Kwiatkowska (pl).

Il est le plus connu pour son rôle d'Ignacy Rzecki dans La Poupée (1968) réalisé par Wojciech Has d'après le roman éponyme de Bolesław Prus, de Kuba dans la série télévisée Paysans d'après Władysław Reymondt de Jan Rybkowski et du vieux Czereśniak dans Quatre tankistes et un chien de Konrad Nałęcki (pl).

Mort à Varsovie, il est enterré auprès de sa femme Helena Makowska-Fijewska dans l'allée des artistes au cimetière de Powązki.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Buste de Tadeusz Fijewski au Théâtre Polski de Varsovie
Buste de Tadeusz Fijewski au Théâtre Polski de Varsovie.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]