Tadeusz Łomnicki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tadeusz Łomnicki
Description de cette image, également commentée ci-après
Tadeusz Łomnicki en 1969
Nom de naissance Tadeusz Łomnicki
Naissance
Podhajce, Pologne
Nationalité Drapeau de Pologne Polonaise
Décès (à 64 ans)
Poznań, Pologne
Profession acteur de cinéma, de théâtre et réalisateur

Tadeusz Łomnicki né le à Podhajce et mort le à Poznań est un acteur de cinéma, de théâtre, et réalisateur polonais. Il est le frère du cinéaste Jan Łomnicki[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un employé de la poste et d'une institutrice, Lomnicki naît à Podhajce. Diplômé de l'école de commerce de Dębica en 1942, il s'installe à Cracovie et commence une carrière aux chemins de fer. Il apprend également à jouer du violon. Au cours de la Seconde Guerre mondiale Lomnicki rejoint les Szare Szeregi, puis le mouvement d'Armia Krajowa. Après la libération de Cracovie en 1944, il sert dans la milice, mais moins d'un an plus tard, quitte ses rangs afin d'entamer une formation artistique. En 1946, il est diplômé du studio d'art dramatique du Vieux Théâtre de Cracovie et devient acteur du théâtre municipal de Katowice. De retour à Cracovie en 1947-1949, il travaille au Théâtre Juliusz-Słowacki et au Vieux théâtre, où il fait ses débuts en tant que dramaturge avec Noé et sa ménagerie (Noe i jego menażeria).

Installé à Varsovie depuis 1949, Lomnicki fait partie de la troupe du Théâtre contemporain alors dirigé par Erwin Axer. Il le quitte en 1952, pour le Théâtre National. Parallèlement il fait les études à l'Académie de théâtre Alexandre Zelwerowicz dont il sort diplômé en 1965. En 1957, il retrouve le Théâtre contemporain où il restera jusqu'en 1974. On l'y remarque entre autres dans La Résistible Ascension d'Arturo Ui en 1962. De 1969 à 1981, il est recteur de l'Académie de théâtre de Varsovie. En 1976, il fonde le Théâtre na Woli qu'il dirige jusqu'en 1981. Sur scène de ce théâtre on le voit dans El sueño de la razón d'Antonio Buero Vallejo, dans Fantazy de Juliusz Słowacki, dans Amadeus de Peter Shaffer.

Tadeusz Lomnicki a également joué un certain nombre de rôles au cinéma comme Une fille a parlé, Les Innocents charmeurs et L'Homme de marbre d'Andrzej Wajda, Eroica d'Andrzej Munk, Le Contrat d'Krzysztof Zanussi, Le Hasard de Krzysztof Kieslowski et Pan Wołodyjowski et Plus fort que la tempête de Jerzy Hoffman. Il a également écrit des poèmes, des nouvelles, des essais et des mémoires (Spotkania teatralne, 1984).

Il meurt d'un infarctus du myocarde lors d'une répétition du Roi Lear au Nouveau théâtre de Poznan[3]. Il est enterré au cimetière militaire de Powazki.

Filmographie[modifier | modifier le code]

dont 

Théâtre[modifier | modifier le code]

En 1976, il crée le Teatr na Woli à Varsovie, et en devient le premier directeur.

Entre 1970 et 1981, il est le recteur de l'Académie de théâtre Alexandre Zelwerowicz à Varsovie.

Récompenses et dinstinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pl) « Tadeusz Łomnicki », sur culture.pl (consulté le 1er mars 2017)
  2. (pl) « Tadeusz Łomnicki », sur akademiapolskiegofilmu.pl (consulté le 1er mars 2017)
  3. (pl) Grzegorz Kłos, « Tadeusz Łomnicki: Genialny potwór. Zmarł na oczach kolegów i przyjaciół », sur wp.pl, (consulté le 1er mars 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]