Taco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tacos
Image illustrative de l’article Taco
Des tacos al pastor

Lieu d’origine Mexique
Place dans le service Snack
Température de service Chaud
Ingrédients tortilla, bœuf, porc, poulet, ou poisson. Avec des garnitures au goût et optionnelles comme oignons, coriandre, guacamole, sauce piquante, jus de citron.
Accompagnement frijoles
Classification Cuisine mexicaine, restauration rapide, cuisine de rue
Un tacos tex-mex, fait d'une tortilla rigide et avec du cheddar et de la viande hachée, originaire des États-Unis où il est populaire.
Un étal de taquería ambulante au Mexique. La plupart des taquerías sont dans des locaux fixes.

Un taco est un antojito (en-cas) de la cuisine mexicaine qui se compose d'une tortilla de maïs repliée ou enroulée sur elle-même contenant presque toujours une garniture le plus souvent à base de viande, de sauce, d'oignon et de coriandre fraiche hachée [1].

Les tacos se mangent généralement sans couverts, avec les doigts.

Théories sur les origines du taco au Mexique[modifier | modifier le code]

La véritable origine du tacos n'est pas connue.

Une théorie explique qu'il a été créé au Mexique préhispanique. Il y a deux références de cette époque: la première est de Moctezuma, qui a utilisé les tortillas faites sur pierres chaudes comme cuillère, formant quelque chose de similaire au tacos que nous connaissons aujourd'hui; la seconde est la façon dont ils envoyaient la nourriture aux hommes qui travaillaient toute la journée dans les champs, enveloppés dans des tortillas.Le mot tacos viendrait d'ailleurs du mot nahuatl «tlahco» qui signifie «moitié ou au milieu», en référence à la façon dont il est fait[2].

Une autre théorie, soutenue par Jeffrey M. Pilcher, soutient que le tacos date du 18ème siècle et des mines d'argent au Mexique. Dans ces mines, le mot «tacos» faisait référence aux petites charges utilisées alors pour extraire le minerai. C'étaient des morceaux de papier que les mineurs enroulaient autour de la poudre à canon et inséraient dans les trous creusés dans la paroi rocheuse. D'ailleurs, l'un des premiers types de tacos est appelé tacos de minero (tacos de mineur)[3],[4].

Préparations[modifier | modifier le code]

  • Une simple tortilla enroulée, assaisonnée seulement de sel, constitue déjà un tacos con sal (tacos au sel)[5],[6].
  • Les tacos dorados (tacos dorés) ou flautas (flûtes) sont frits dans l'huile.
  • Les tacos de canasta (ou tacos sudados, tacos al vapor) sont chauffés à la vapeur dans une poêle.
  • Les tacos al pastor, souvent présentés comme une des préparations de tacos les plus populaires au Mexique[7],[8],[9], sont garnis d'une viande de porc marinée (parfois accompagnée de viande de veau marinée) qui peut être cuite sur une rôtissoire verticale. Cette préparation, appelée à l'origine taco árabe, est une adaptation du chawarma par les libanais immigrés dans le centre du Mexique dans les années 1950 et 1960[10],[11],[12].
  • Les tacos ahogados baignent dans une sauce pimentée après avoir été brièvement frits.

Jour du tacos[modifier | modifier le code]

Des groupes d'entrepreneurs mexicains ont tenté de faire du 31 mars le Jour du tacos (« Día del Tacos »). Ce jour du tacos n'a rien d'officiel ; c'est une opération commerciale dont l'ambition à devenir une fête traditionnelle a fait l'objet de critiques, notamment de la part d'universitaires[13].

Tacos français[modifier | modifier le code]

En France, dès le milieu des années 2000 à Vaulx-en-Velin puis à Grenoble , et surtout dans les années 2010[14], des restaurants rapides proposent des tacos français, lointainement inspirés des burritos mexicains, concurrençant les kebabs auprès des adolescents[15]. Cette concurrence et popularisation du tacos français efface l'image connue du tacos mexicain pour le peuple français ; beaucoup de français ne connaissent plus le tacos mexicain et le confondent souvent avec ce nouveau produit de restauration rapide français, qui ressemble davantage à un wrap grillé qu'à un tacos ou même un burrito.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Martha Chapa, Los Tacos de México, Aguilar, (ISBN 978-9705803932).
  • (es) Deborah Holtz et Juan Carlos Mena, La Tacopedia : Enciclopedia del Taco, Trilce Ediciones, (ISBN 978-6077663355).
  • (en) Jeffrey M. Pilcher, Planet Taco : A Global History of Mexican Food, Oxford University Press, (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Real Academia Española, Diccionario de la lengua española : « Tortilla de maíz enrollada con algún alimento dentro, típica de México ». El Colegio de México, Diccionario del español de México : « Tortilla de maíz o de harina enrollada y generalmente rellena de algo, como frijoles, salsa, carne ».
  2. Holtz, Déborah., Tacopedia., Natur & Kultur Allmänlitt, (ISBN 978-91-27-14860-4 et 91-27-14860-2, OCLC 943170132, lire en ligne)
  3. Pilcher, Jeffrey M., 1965- author., Planet Taco : a global history of Mexican food (ISBN 0-19-065577-1 et 978-0-19-065577-8, OCLC 959034798, lire en ligne)
  4. « Tacos mexicain : Tout savoir sur l’histoire de ce plat typique du Mexique », sur Alma de Chiapas, (consulté le 26 septembre 2020)
  5. (es) Guido Gómez de Silva, Diccionario breve de mexicanismos, « Tacos » : tacos con sal. m. Tortilla de maíz, enrollada, con un poco de sal adentro.
  6. Héctor Ramírez, Rasgos de cualquier mexicano en la mesa, La Voz Daily, 8 février 2016.
  7. Lucero Amador, « Las loncheras de El Flamin Taco preparan unos tacos al pastor deliciosos », La Opinión, 8 mai 2013.
  8. Felina Ramos, « Tacos al pastor mas saludable que una barra de fibra », Taringa!.
  9. Receta Tacos, Tacos al Pastor.
  10. María Herrera-Sobek, Celebrating Latino Folklore: An Encyclopedia of Cultural Traditions, ABC-CLIO, 2012, p.1058.
  11. Fernán González de la Vara, La cocina mexicana a través de los siglos, Clío, 1996, volume 7, p.51.
  12. Explorando México, « Los Extraordinarios Tacos al Pastor; Platillos Mexicanos », cité par Cinthya Sánchez dans « La historia del taco: antecedentes, usos y costumbres », De10.mx, 31 mars 2014.
  13. (es) « El Día del Taco en México », Univision.com, 30 mars 2007.
  14. Jalal Kahlioui, « Les Tacos, nouveaux rois du fast-food français », Clique, 2017.
  15. Emmanuel Gougeon, « Commerce - La guerre des tacos est déclarée à Sens », sur www.lyonne.fr, (consulté le 13 décembre 2018)