Tachyphylaxie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

En médecine, la tachyphylaxie (du grec ταχύς, tachys, "rapide", et φύλαξις, phylaxis, "protection") désigne une accoutumance de l'organisme à un agent pathogène ou à un traitement[1]. Dans le deuxième cas on parle d'échappement thérapeutique.

L'échappement thérapeutique[modifier | modifier le code]

L'échappement thérapeutique est le fait, pour un traitement, de devenir inefficace après une période d'efficacité[2]. Il s'agit en quelque sorte d'une accoutumance à la molécule contenue dans ce médicament[3]. On parle notamment d'échappement thérapeutique pour désigner les cancers qui cessent de répondre aux traitements[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Tachyphylaxie - Définition du mot Tachyphylaxie », sur Doctissimo (consulté le 31 octobre 2019)
  2. Clarisse Carra-Dalliere, Mikael Cohen, Emmanuelle Le Page et Caroline Papeix, « Prise en charge de l’échappement thérapeutique au fingolimod (FTY) en France : un état des lieux à partir de 93 patients atteints de SEP rémittente récurrente », Revue Neurologique, série Journées de Neurologie de langue française 2015, vol. 171,‎ , A63 (ISSN 0035-3787, DOI 10.1016/j.neurol.2015.01.139, lire en ligne, consulté le 31 octobre 2019)
  3. « Echappement thérapeutique », sur Vulgaris Médical (consulté le 31 octobre 2019)
  4. « Échappement thérapeutique : quand les cancers font de la résistance », sur France Culture (consulté le 31 octobre 2019)