Tablette à écrire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tablette.
Collection de tablettes de cire de la ville de Toruń (Pologne)- principalement des dossiers financiers de la ville, et toutes sortes de transactions conclues par les habitants : 16 polyptyques créés avec 127 planches en bois de poirier, pommier, citron vert, sycomore et chêne ; les lamelles individuelles sont reliées sur le côté par des courroies ou des éclisses en corde. L'ensemble est protégé par une poignée de bois (merisier, frêne et poirier), souvent décorées avec ornement floral et zoomorphe. Chimères, griffons, basilics, centaures et dragons. L'épaisseur des plaques varie de 1,2 à 0,5 cm.

Une tablette à écrire ou table à écrire est une plaque utilisée pour recevoir une écriture, assez petite et légère pour être portée sans effort ; selon le matériau dont elle est faite.

Les archéologues ont trouvé des tablettes en argile, en bois (Tablettes de Vindolanda), en pierre (Tables de la Loi p.ex.[réf. nécessaire]) dont l'ardoise, des tablettes en cireetc. qui témoignent toutes d'un usage très ancien, dans la plupart des civilisations. La cire n'est dans le cas de la tablette de cire, que la matière à graver qui recouvre la face supérieure d'un support fait d'un matériau solide (bois, buis, hêtre, érable, ivoire, argent, os de baleine), plus ou moins richement ouvragé, travail du tabletier, voir de l'orfèvre.

La tablette de bois la plus ancienne qui nous soit parvenue vient d'Égypte, sous le pharaon Den, et date de 2800 av. J.-C.[1]

L'écriture est gravée de manière définitive dans le cas de la pierre, ou de l'argile, temporaire et de manière renouvelable dans le cas de la cire. Le style ou la calame est l'outil de gravure.

Les tablettes disparaissent de l'usage quotidien après l'invention du papier et sa production de plus en plus massive, jusqu'à la fin du XXe siècle où le concept de la tablette est repensé à l'ère de l'électronique, sous la forme des tablettes numériques, le stylet remplaçant le style et le stylo.

Un codex est originairement un cahier formé en reliant des tablettes en bois.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Baez 2013, p. 97

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Fernando Báez, Los primeros libros de la humanidad : El mundo antes de la imprenta y el libro elctronico, Madrid, Forcola, , 621 p. (ISBN 9788415174752)