Tableau des médailles des Jeux olympiques d'été de 1964

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article principal : Jeux olympiques d'été de 1964.
Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau : États-Unis États-Unis 36 26 28 90
2 Drapeau : URSS Union soviétique 30 31 35 96
3 Drapeau : Japon Japon 16 5 8 29
4 Drapeau : Équipe unifiée d'Allemagne Équipe unifiée d'Allemagne 10 22 18 50
5 Drapeau : Italie Italie 10 10 7 27
6 Drapeau : République populaire de Hongrie Hongrie 10 7 5 22
7 Drapeau : Pologne Pologne 7 6 10 23
8 Drapeau : Australie Australie 6 2 10 18
9 Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie 5 6 3 14
10 Drapeau : Royaume-Uni Grande-Bretagne 4 12 2 18
11 Drapeau : République populaire de Bulgarie Bulgarie 3 5 2 10
12 Drapeau : Finlande Finlande 3 0 2 5
12 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 3 0 2 5
14 Drapeau : République populaire roumaine Roumanie 2 4 6 12
15 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 2 4 4 10
16 Drapeau : Turquie Turquie 2 3 1 6
17 Drapeau : Suède Suède 2 2 4 8
18 Drapeau : Danemark Danemark 2 1 3 6
19 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie 2 1 2 5
20 Drapeau : Belgique Belgique 2 0 1 3
21 Drapeau : France France 1 8 6 15
22 Drapeau : Canada Canada 1 2 1 4
22 Drapeau : Suisse Suisse 1 2 1 4
24 Drapeau : Bahamas Bahamas 1 0 0 1
24 Drapeau : Éthiopie Éthiopie 1 0 0 1
24 Drapeau : Inde Inde 1 0 0 1
27 Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 0 2 1 3
28 Drapeau : Trinité-et-Tobago Trinité-et-Tobago 0 1 2 3
29 Drapeau : Tunisie Tunisie 0 1 1 2
30 Drapeau : Argentine Argentine 0 1 0 1
30 Drapeau : Cuba Cuba 0 1 0 1
30 Drapeau : Pakistan Pakistan 0 1 0 1
30 Drapeau : Philippines Philippines 0 1 0 1
34 Drapeau : Iran Iran 0 0 2 2
35 Drapeau : États-Unis du Brésil Brésil 0 0 1 1
35 Drapeau : Ghana Ghana 0 0 1 1
35 Drapeau : Irlande Irlande 0 0 1 1
35 Drapeau : Kenya Kenya 0 0 1 1
35 Drapeau : Mexique Mexique 0 0 1 1
35 Drapeau : Nigeria Nigéria 0 0 1 1
35 Drapeau : Uruguay Uruguay 0 0 1 1
Total 163 167 174 504

Références[modifier | modifier le code]

Source : Site officiel du CIO