Tabekenamon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tabekenamon
t A G29 V31
n
i mn
n
B1
{{{trans}}}

Tabekenamon, Tabekenamun ou Tabakenamon est une reine koushite de Napata, issue de la lignée des rois de Nubie à l'époque de la XXVe dynastie.

Elle est la fille du roi de Napata et pharaon d'Égypte Piânkhy, petite-fille du roi Kachta et de la reine Pabatjma et sœur du roi Taharqa.

Tabekenamon est l'épouse de son oncle le roi Chabaka, dont elle a un fils, Tanoutamon, roi de Napata et pharaon (-664 à -656).

Elle est connue par la Cairo Statue 49157 de Karnak.

Par ailleurs, elle est prêtresse de Hathor, maîtresse de Tepihu à Atfieh (Aphroditopolis), prêtresse de Hathor de Iunyt à Dendérah, ainsi que prêtresse de Neith.

Généalogie dans l'Égypte antique[modifier | modifier le code]

Tabekenamon
Naissance Décès
Père Piânkhy Grands-parents paternels
Kachta
Pabatjma
Mère Grands-parents maternels
Fratrie sœur de Taharqa
1re épouse Chabaka Enfant(s) Tanoutamon
2e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
3e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
4e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
5e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
6e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
7e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
8e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
Mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
2e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
3e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
4e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu

Références[modifier | modifier le code]

  • Aidan Mark Dodson et Dyan Hilton, The Complete Royal Families of Ancient Egypt [détail des éditions], p. 234-240.
  • Joyce Anne Tyldesley, Chronicles of the Queens of Egypt, 2006, Editions Thames & Hudson, Londres.
  • Dows Dunham et M. F. Laming Macadam, Names and Relationships of the Royal Family of Napata, The Journal of Egyptian Archaeology, Vol. 35 (Déc., 1949), p. 139-149
  • R. Morkot, The Black Pharaohs, Egypt's Nubian Rulers, Londres, 2000, p. 205, (ISBN 0-948695-24-2).

Source[modifier | modifier le code]