Zabiba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tabaâ)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zabiba (homonymie).
Un pélerin avec une zabiba à la sortie de la mosquée al-Harâm, à La Mecque.
Hamadi Jebali, ancien chef du gouvernement tunisien.

La zabiba ou zebiba (arabe : زبيبة, litt. « raisin »), ou encore tabaâ (de l'arabe, litt. « tampon »[1]), est une marque sur le front de certains musulmans. Il s'agit d'une forme d'hyperkératose, due à la friction générée par le contact régulier du front avec le tapis de prière posé sur le sol. En effet, un musulman effectuant les cinq prières quotidiennes se prosternera et mettra son front en contact avec le sol au moins 34 fois par jour[2] (deux fois par rak'ah, ou unité de prière). Son existence induit donc une certaine assiduité religieuse.

Exemples notables[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]