Taï dam (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Taï dam
Pays Vietnam, Laos, Chine, Thaïlande
Région Province de Sơn La, Province de Điện Biên, Yunnan
Écriture Écriture taï viêt et écriture laotienne
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 blt
IETF blt

Le taï dam (ou tay dam, taï noir) est une langue taï-kadaï, parlée au Viêt Nam, ainsi qu'au Laos, en Chine et en Thaïlande.

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

Au Viêt Nam, les locuteurs du taï dam résident dans le Nord du pays, notamment dans les provinces de Sơn La[1] et Điện Biên.

Classification[modifier | modifier le code]

Le taï dam appartient au sous-groupe des langues taï du Sud-Ouest[1], rattaché aux langues taï au sein de la famille taï-kadaï.

Écriture[modifier | modifier le code]

Le taï dam s'écrit avec une écriture de type thaï, le taï viet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Donaldson et Edmondson 1997, p. 236.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) David Bradley, 2007, East and Southeast Asia dans christopher Moseley (éditeur) Encyclopedia of the world’s endangered languages, pp. 349-424, Milton Park, Routledge.
  • (en) Jean Donaldson, Jerold A. Edmondson, 1997, A Preliminary Examination of Tay Tac, dans Jerold A. Edmondson, David B. Solnit (éditeurs), Comparative Kadai. The Tai Branch, pp. 235-266, SIL International and the University of Texas at Arlington Publications in Linguistics, vol. 124, Arlington, Summer Institute of Linguistics et The University of Texas at Arlington.

Liens externes[modifier | modifier le code]