TVR (Bretagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis TV Rennes)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir TVR.

TVR
Logo de la chaîne locale
Logo de la chaîne locale

Création
Propriétaire Rennes Cité Média
Slogan « La télé d'où je vis »
Langue Français et Breton
Pays Drapeau de la France France
Statut Généraliste locale privée
Siège social 19, rue Quintaine
35000 Rennes
Ancien nom TV Rennes (1987-1999)
TV Rennes Canal 9 (1999-2003)
TVRennes (2003-2007)
TV Rennes 35 (2007-2011)
Site web tvr.bzh
Diffusion
Numérique TNT chaîne no 35
Câble Numericable
IPTV TV d'Orange : chaîne no 245
Freebox TV : chaine no 927
Aire Ille-et-Vilaine
Côtes-d'Armor
Morbihan

TVR - Rennes 35 Bretagne est une chaîne de télévision locale française née en mars 1987 sous le nom de TV Rennes.

Inaugurée à son lancement par le président de la République, elle fut la première télévision locale créée en France[1].

Selon Médiamétrie, avec une moyenne de près de 50 000 spectateurs, TVR est, dès 2014, la chaîne locale française la plus regardée au quotidien, proportionnellement au nombre d'habitants de sa zone de diffusion (taux de pénétration le plus élevé de France pour une chaîne de télévision locale avec 6 %)[2].

Modes de diffusion[modifier | modifier le code]

TV Rennes était à l’origine diffusée gratuitement dans l’agglomération rennaise par le câble, bien qu'elle ait tenté une diffusion sur le réseau analogique départemental du 14 février au 31 octobre 2005, puis à partir de .

Il est possible désormais de la recevoir dans toute l’Ille-et-Vilaine et sur 75 % des Côtes-d'Armor et le sud de la Manche, sur les réseaux numériques locaux (canal 35 de la TNT, câble, ADSL) ainsi que sur son site Internet. TV Rennes 35 est devenue une chaîne départementale. Depuis le 5 juillet 2010, la chaîne est diffusée sur leur site internet.

Au début de l'année 2007, la chaîne modifie son nom et s'appelle alors TV Rennes 35.

Depuis le 15 février 2010, TV Rennes 35 est diffusée en format 16/9 sur les réseaux numériques, mais est restée en format 4/3 sur le réseau analogique jusqu'au 8 juin 2010, date de fin de la diffusion analogique en Ille-et-Vilaine.

À partir du , la chaîne adopte un nouveau nom en devenant TVR, et modifie son identité visuelle[3].

Depuis le 6 février 2014, TVR est présente sur le bouquet Freebox de Free en qualité HD sur la canal 364[4].

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Financement[modifier | modifier le code]

Ses actionnaires principaux sont la ville de Rennes (26 %), Rennes Métropole (20 %), le Conseil général d'Ille-et-Vilaine (5 %) le Groupe SIPA - Ouest-France (12 %), le Crédit mutuel de Bretagne (4 %) et la société fondatrice de la chaîne, Rennes Cité Média. Ceux-ci financent environ 20 % du budget de la chaîne. Les ressources commerciales seules sont encore insuffisantes pour soutenir ce projet[réf. nécessaire] : les revenus publicitaires n'atteignent que 20 % du budget nécessaire ; c'est pourquoi TV Rennes 35 fait appel aux subventions publiques (Rennes, Rennes Métropole, Conseil général et Région) pour compenser son manque à gagner (60 % du budget).

Partenariats[modifier | modifier le code]

TVR développe depuis sa création des partenariats avec France 3, Radio France et Ouest-France. Son action et son développement s’inscrivent aussi dans une dynamique avec d’autres chaînes locales. Elle a par ailleurs créé une unité de programmes communs avec les deux autres chaînes locales de la région Bretagne (Tébéo et TébéSud)[5].

En 2016, un contrat d'objectifs et de moyens a été signé entre la région Bretagne et les principaux diffuseurs télé de Bretagne, France 3, Brezhoweb, Tébéo, TébéSud et TV Rennes[6], afin de dynamiser la fillière audiovisuelle bretonne et en langue bretonne. De nouveaux programmes sont ainsi produits et diffusés en partenariat entre ces chaînes de télévision.

Programmes[modifier | modifier le code]

TVR est une chaîne généraliste locale aux programmes multi-diffusés, elle s’adresse à chacun des habitants et non à une « cible » majoritaire. Ce choix lui a rapidement permis de toucher une certaine audience[réf. nécessaire].

Cinq thématiques sont à l'œuvre :

  • l’information ;
  • ecosopol (économique, social et politique) ;
  • la culture ;
  • le sport ;
  • la citoyenneté ;

Ces cinq rubriques constituent les cinq axes de volumes respectivement équilibrés.

Cameraman pour l'émission spéciale en direct du festival Yaouank 2015.

La chaîne entière peut-être amenée à se déplacer régulièrement pour investir pendant plusieurs jours de grands événements structurants des pays de Rennes sur des terrains économiques ou culturels. Lors de ces opérations, les émissions récurrentes de la chaîne, infos ou magazines, sont réalisées en direct du lieu choisi.

La programmation repose sur six sessions principales qui sont multi-diffusées dans la journée et dans la semaine. De plus, la chaine diffuse également du cinéma documentaire et de la musique.

Équipe de TVR couvrant la route du Rhum 2014.

Depuis la rentrée 2007, TVR a fait le pari de la langue bretonne en diffusant une émission en breton par semaine. 4 programmes différents sont diffusés en alternance le mardi (avec rediffusion dans la semaine et sur le site de la chaîne): Urban Breizh, émission musico-culturelle, présenté par Gwenvael Jéquel, Webnoz, émission généraliste, présentée par Lionel Buannic, Leurenn BZH, sitcom comique et Strak, émission présentant les villes de Bretagne, présenté par Lena et Marion.

La rentrée 2008 verra un renforcement des programmes en langue bretonne, avec de nouvelles émission[réf. nécessaire].

Depuis 2010, dans le cadre d'un partenariat avec la région Bretagne, TV Rennes 35 réalise aussi des grands directs lors d'évènements sportifs majeurs. Ce fut le cas pour l'Open de Tennis de Rennes, la route du Rhum, la finale de la Coupe de la Région Bretagne de football ou encore des matchs du Rennes Volley 35 et de l'Avenir de Rennes en basket.

Depuis le 14 janvier 2017, une émission dédiée aux Côtes-d'Armor présentée par Mathilde Quéméner est retransmise le samedi à 18 heures et aborde différentes thématiques comprenant notamment l'économie, la culture, le sport ou la vie associative du département. Le programme est élaborée en collaboration avec le conseil départemental costarmoricain et les deux autres chaînes bretonnes, et pallie ainsi la disparition d'Armor TV en 2016[7].

Audiences[modifier | modifier le code]

Une étude Médiamétrie commandée par la chaîne estime que 87,3 % des Brétilliens, connaissent TVR et que plus de 400 000 personnes la regardent. 8,8 % des gens qui reçoivent la chaîne déclarent la regarder tous les jours ou presque. On monte à 57,5 % en ajoutant les gens qui disent regarder la chaîne une à deux fois par semaine[2].

En 2011, date de la précédente étude médiamétrie demandée par TVR, l'audience quotidienne moyenne de la chaîne avait été évaluée à 28 900 spectateurs, pour un taux de pénétration de 3,7 %. En passant à 47 300 spectateurs quotidiens et à 6 % de taux de pénétration en 2014, l'antenne rennaise a fait un grand bond en avant.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]