TNT HD

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le terme TNT HD désigne la télédiffusion numérique terrestre véhiculant la vidéo à haute définition. Ce mode de télévision numérique terrestre exploite la norme DVB-T associée au format vidéo MPEG-4. La TNT HD peut véhiculer des chaînes sans abonnement ou des chaînes à péage. Cette dénomination est également exploitée sous la forme d'un label, sigle, étiquette ou logotype commercial pour distinguer les appareils grand public intégrant les circuits et logiciels permettant de capter et de restituer à l'écran, les signaux TV HD diffusés en TNT.

En France, il a été lancé le par le Syndicat des industriels de matériels audiovisuels électroniques pour informer au niveau national les consommateurs[1].

Sigles contradictoires et confusion[modifier | modifier le code]

Une série de sigles commerciaux ont été exploités depuis 2005, période de lancement de la TNT. Les mentions ou « labels » HDTV (TVHD), HD Ready (littéralement « prêt pour la haute définition »), Full HD (« haute définition totale » ou « pleine résolution ») et HDTV 1080p (à résolution 1 080 lignes au mode progressif) se sont multipliés sur les téléviseurs, vidéoprojecteurs, DVDscopes et autres récepteurs ou adaptateur TNT.

Entre 2004 et fin 2008, une grande confusion a été entretenue par la distribution et les marques d'électronique afin de ne pas freiner leurs ventes avant le lancement effectif de la TNT HD (gratuite). Ainsi, la plupart des téléviseurs ou écrans même haut de gamme TVHD « Full HD » commercialisés avant l'automne 2008, ne disposent pas des circuits de réception adaptés à la TNT HD.

Compatibilité[modifier | modifier le code]

Seuls les téléviseurs, adaptateurs TNT, récepteurs ou DVDscopes équipés de circuits de réception TNT compatibles MPEG-4 permettent de restituer les signaux TNT HD. Toutefois, certains appareils dotés d'une interface commune (port PC-Card / PCMCIA) permettent l'évolution. Il est alors nécessaire d'y introduire une cartouche d'extension TNT HD en MPEG-4 (optionnelle). La seconde solution consiste à s'équiper d'un adaptateur TNT intégrant obligatoirement les circuits TNT HD.

Pour accéder à l'offre payante TNT HD, il convient de s'équiper (achat ou location) d'un adaptateur TNT HD doté d'un système de contrôle d'accès associé à une carte d'abonnement à introduire dans l'appareil.

En France[modifier | modifier le code]

Fin 2015, la TNT française proposait en HD une offre incluant dix chaînes gratuites : TF1 HD, France 2 HD, M6 HD, Arte HD, HD1, L'Équipe 21, 6ter, Numéro 23, RMC Découverte et Chérie 25 ainsi que quatre canaux réservés aux chaînes payantes parmi lesquelles Canal+ HD, seule chaîne retenue lors du premier appel à candidature du CSA.

Le 5 avril 2016, la totalité des chaines gratuites nationales passent en HD MPEG-4 (hormis, LCI et France Info qui restent en SD 576i). La diffusion des chaînes nationales se fait sur 6 multiplexes[2] :

5 chaines par multiplex se partagent dynamiquement 25 Mbit/s environ de bande passante et diffusent l'audio sur 2 à 4 pistes stéréo à 128 kbps ou Dolby 5.1 à 192 kbps.

Historique[modifier | modifier le code]

Maintes fois retardé, son lancement s'est fait le [3] au format 1080i dégradé à 1440 x 1080 entrelacé à 50 Hertz, pour pallier l'absence, à cette date, d'encodeurs 1080i temps réel. Les chaines en haute définition doivent diffuser au minimum 25 % des programmes entre 16 h et 23 h en haute définition native[4] (la capture des programmes — notamment des fictions TV — pourra continuer à être faite sur support film). En , TF1 annonce qu'il soutient ce minimum pour le lancement en novembre 2008[5]. Le CSA impose également que ce pourcentage augmente pour être à un minimum de 30 % en 2009[4].

L'offre de chaînes s'est ensuite étendue, notamment avec la libération des fréquences analogiques (qui s'est achevée en France fin ).

Les trois chaînes disponibles via le multiplex R5 TF1 HD, France 2 HD, M6 HD ainsi que Arte HD sont diffusées au format 1920 x 1080i à 50 Hertz depuis le , l'évolution du matériel de compression le permettant. Elles continuent en parallèle à être diffusées en basse définition.

Dans le cadre de l'appel à candidature pour les six nouvelles chaînes de la TNT passé par le CSA en , les caractéristiques techniques et de programmation ont été amendées[6]. La part des programmes diffusés en haute définition native entre 16 h et minuit est alors fixée à 80 %, hors rediffusions, archives et œuvres de patrimoine.

À la suite de cet appel à candidatures, six nouvelles chaînes ont été sélectionnées : HD1, L'Équipe 21, 6ter, Numéro 23, RMC Découverte et Chérie 25. Elles ont commencé leur diffusion en HD le .

Tous les téléviseurs de plus de 66 cm de diagonale sont, depuis le , équipés d'un tuner TNT HD compatible MPEG-4[7].

Toutes les chaînes de la TNT sont passées en MPEG-4 dans la nuit du 4 au .

Ce passage au format HD a pour objectif de permettre le changement d'utilisation de la bande de fréquences 700 MHz (second dividende numérique) qui était jusque-là attribuée à la télévision ; ces fréquences sont d'ores et déjà vendues depuis la fin de 2015, — par un mécanisme de licences — aux opérateurs de téléphonie mobile : Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free mobile.

Une campagne nationale de communication a été lancée par l'Agence nationale des fréquences fin en ayant pour objectif d'informer les Français sur le passage à la TNT HD, par l'intermédiaire d'un site web dédié : www.recevoirlatnt.fr[8].

La grande majorité des téléviseurs français est déjà prête pour la TNT HD, mais un peu moins de cinq millions de téléviseurs doivent être adaptés au format MPEG-4 (chiffre de ).

Les 16 chaînes encore en basse définition qui sont passées en HD/MPEG-4 le sont[9] :

Il n'y a alors plus de chaines émises en MPEG-2

L'État a mis en place plusieurs aides :

  • une aide financière, sous conditions[8]
  • une aide à l'installation : pour les foyers composés de personnes ayant toutes plus de 70 ans ou ayant un handicap supérieur à 80 %, recevant la télé exclusivement par l’antenne râteau. Cette assistance permet une intervention gratuite à domicile par des facteurs. Ils raccorderont l’équipement TNT HD préalablement acquis par le téléspectateur[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fini le « HD Ready », place au « HD TV » - Julie de Meslon, 01net.com, 5 février 2008
  2. Ma couverture TNT CSA, consulté le 9 avril 2016
  3. Daniel Pascoal, « TNT HD gratuite : lancement le jeudi 30 octobre 2008 - CNET France », sur CNET France, (consulté le 8 avril 2016)
  4. a et b « L'appel aux candidatures du CSA pour la TNT HD ne portera que sur deux canaux », sur www.hdnumerique.com, (consulté le 8 avril 2016)
  5. « TF1 en HD certes mais progressivement ! », sur www.hdnumerique.com, (consulté le 8 avril 2016)
  6. Décision no 2011-999 du 18 octobre 2011 portant appel aux candidatures pour l'édition de services de télévision à vocation nationale diffusés par voie hertzienne terrestre en haute définition - JO no 0258 du 6 novembre 2011, Légifrance
  7. L'obligation des tuners TNT HD repoussée au 1er décembre 2009 - Vincent Lheur, Les Numériques, 3 septembre 2008
  8. a et b « Aide à l'équipement - Recevoir la TNT », sur www.recevoirlatnt.fr (consulté le 8 février 2016)
  9. [PDF] ANFR, brochure Le 5 avril 2016, la TNT passe à la haute définition recevoirlatnt.fr, consulté en mars 2016.
  10. « Assistance de proximité - Recevoir la TNT », sur www.recevoirlatnt.fr (consulté le 8 février 2016)

Articles connexes[modifier | modifier le code]