TAP Portugal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
TAP Portugal
Logo de cette compagnie

à bras ouverts

AITA OACI Indicatif d'appel
TP TAP Air Portugal
Repères historiques
Date de création 14 mars 1945
Généralités
Basée à Lisbonne-Portela
Autres bases Porto-Francisco Sá Carneiro
Programme de fidélité Victoria
Alliance Star Alliance (depuis 2005)
Taille de la flotte 61
(+16 TAP Express)
Nombre de destinations 75 (29 pays)
Siège social Lisbonne, Drapeau du Portugal Portugal
Société mère TAP Portugal
Filiales TAP Express
Dirigeants Fernando Pinto (PDG)
Site web www.flytap.com
Données financières
Chiffre d'affaires en augmentation 2,49 milliards d'euros (2014)[1]


Le siège social de TAP à l'Aéroport de Lisbonne-Portela.

TAP Air Portugal, rebaptisée TAP Portugal en (code AITA : TP ; code OACI : TAP) est la compagnie aérienne nationale portugaise. Basée à Lisbonne, elle dessert 88 destinations dans 38 pays principalement en Europe, Afrique et Amérique du Sud. Détenue à 100 % par l'État portugais, elle est en voie de privatisation depuis 2012, l'une des conditions exigées par le Fonds monétaire international et l’Union européenne en échange d’un prêt de 78 milliards d'euros[2], alors que, paradoxalement, la compagnie entame, en 2014, sa cinquième année consécutive avec un chiffre d'affaires en bénéfice net[3], et ce malgré la crise frappant pourtant durement le Portugal. Elle a transporté 11 millions de passagers en 2014.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondée le sous le nom de Transportes Aéreos Portugueses, SGPD S.A., la compagnie opère son premier vol le entre Lisbonne et Madrid, et inaugure ses premiers vols intérieurs l’année suivante[4]. Elle est privatisée en 1953, et transporte son millionième passager en 1964, sa renationalisation intervenant en 1975[5]. Elle prend en 1979 le nom de TAP Air Portugal, et dix ans plus tard change de statut pour devenir société anonyme cotée en bourse. Le SAirGroup (Swissair entre dans son capital à hauteur de 34 % en 2000. TAP Portugal prend son nom actuel en février 2005, et rejoint la même année Star Alliance dont elle est alors le 16e membre. Elle prend le contrôle en 2006 de la compagnie régionale Portugália. En octobre 2012, le Portugal annonce avoir trouvé un repreneur, le Synergy Group brésilien qui détient AviancaTaca et Avianca Brazil, mais il renonce deux mois plus tard en raison de doutes sur les garanties financières. Depuis 2013, le Jet Airline Crash Data Evaluation Center (JACDEC) classe TAP Portugal septième compagnie la plus sûre au monde sur un échantillon de 60 transporteurs, la seule autre européenne du top ten étant Finnair[6]. En juin 2015, TAP Portugal est acquise par David Neeleman (en), homme d'affaires américano-brésilien, déjà propriétaire des compagnies Morris Air (en), JetBlue Airways et Azul Brazilian Airlines[7]. Cette privatisation est suspendu par le tribunal administratif suprême, mais le gouvernement adopte une résolution pour passer outre cette décision[8].

Destinations[modifier | modifier le code]

TAP Portugal dessert 75 destinations dans 29 pays en Europe, en Amérique du Sud, en Afrique, en Amérique du Nord et en Amérique centrale[9] :

Ville Pays AITA ICAO Aéroport
Accra Drapeau du Ghana Ghana ACC DGAA Aéroport international de Kotoka
Alger Drapeau de l'Algérie Algérie ALG DAAG Aéroport d'Alger - Houari Boumédiène
Amsterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas AMS EHAM Aéroport d'Amsterdam-Schiphol
Bamako Drapeau du Mali Mali BKO GABS Aéroport international de Bamako-Sénou
Barcelone Drapeau de l'Espagne Espagne BCN LEBL Aéroport international de Barcelone-El Prat
Bilbao Drapeau de l'Espagne Espagne BIO LEBB Aéroport international de Bilbao
Belém Drapeau du Brésil Brésil BEL SBBE Aéroport de Belém – Val de Cans
Belo Horizonte Drapeau du Brésil Brésil CNF SBCF Aéroport international Tancredo Neves
Berlin Drapeau de l'Allemagne Allemagne SXF EDDB Aéroport international de Berlin-Schönefeld
Boa Vista Drapeau du Cap-Vert Cap-Vert BVC GVBA Aéroport de Rabil
Bologne Drapeau de l'Italie Italie BLQ LIPE Aéroport Guglielmo Marconi
Bordeaux Drapeau de la France France BOD LFBD Aéroport de Bordeaux - Mérignac
Brasília Drapeau du Brésil Brésil BSB SBBR Aéroport international Presidente Juscelino Kubitschek
Bruxelles Drapeau de la Belgique Belgique BRU EBBR Aéroport de Bruxelles
Casablanca Drapeau du Maroc Maroc CMN GMMN Aéroport Mohammed V de Casablanca
Copenhague Drapeau du Danemark Danemark CPH EKCH Aéroport de Copenhague
Dakar Sénégal Sénégal DKR GOOY Aéroport international de Dakar-Léopold Sédar Senghor
Düsseldorf Drapeau de l'Allemagne Allemagne DUS EDDL Aéroport international de Düsseldorf
Faro Drapeau du Portugal Portugal FAO LPFR Aéroport de Faro
Fortaleza Drapeau du Brésil Brésil FOR SBFZ Aéroport international de Fortaleza
Francfort Drapeau de l'Allemagne Allemagne FRA EDDF Aéroport de Francfort / Rhein-Main
Funchal Drapeau du Portugal Portugal FNC LPMA Aéroport de Funchal
Genève Drapeau de la Suisse Suisse GVA LSGG Aéroport international de Genève
Hambourg Drapeau de l'Allemagne Allemagne HAM EDDH Aéroport de Hambourg
Helsinki Drapeau de la Finlande Finlande HEL EFHK Aéroport d'Helsinki-Vantaa
Horta (Açores) Drapeau du Portugal Portugal HOR LPHR Aéroport de Horta
La Corogne Drapeau de l'Espagne Espagne LCG LECO Aéroport de La Corogne
Lisbonne Drapeau du Portugal Portugal LIS LPPT Aéroport de Lisbonne-Portela Base
Londres Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni LGW EGKK Aéroport de Londres Gatwick
Londres Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni LHR EGLL Aéroport de Londres-Heathrow
Luanda Drapeau de l'Angola Angola LAD FNLU Aéroport Quatro de Fevereiro
Luxembourg Drapeau du Luxembourg Luxembourg LUX ELLX Aéroport de Luxembourg-Findel
Lyon Drapeau de la France France LYS LFLL Aéroport de Lyon-Saint-Exupéry
Madrid Drapeau de l'Espagne Espagne MAD LEMD Aéroport international de Madrid-Barajas
Malaga Drapeau de l'Espagne Espagne AGP LEMG Aéroport de Malaga-Costa del Sol
Manchester Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni MAN EGCC Aéroport de Manchester
Maputo Drapeau du Mozambique Mozambique MPM FQMA Aéroport de Maputo
Marrakech Drapeau du Maroc Maroc RAK GMMX Aéroport de Marrakech-Ménara
Marseille Drapeau de la France France MRS LFML Aéroport de Marseille Provence
Miami Drapeau des États-Unis États-Unis MIA KMIA Aéroport international de Miami
Milan Drapeau de l'Italie Italie MXP LIMC Aéroport de Milan Malpensa
Moscou Drapeau de la Russie Russie DME UUDD Aéroport international Domodedovo
Munich Drapeau de l'Allemagne Allemagne MUC EDDM Aéroport de Munich
Nantes Drapeau de la France France NTE LFRS Aéroport de Nantes Atlantique
Natal Drapeau du Brésil Brésil NAT SBNT Aéroport international Augusto Severo
Newark Drapeau des États-Unis États-Unis EWR KEWR Aéroport international Newark Liberty
Nice Drapeau de la France France NCE LFMN Aéroport de Nice-Côte d'Azur
Oslo Drapeau de la Norvège Norvège OSL ENGM Aéroport international d'Oslo-Gardermoen
Paris Drapeau de la France France ORY LFPO Aéroport Paris-Orly
Pico (île) Drapeau du Portugal Portugal PIX LPPI Aéroport de Pico
Ponta Delgada Drapeau du Portugal Portugal PDL LPPD Aéroport João Paulo II
Porto Drapeau du Portugal Portugal OPO LPPR Aéroport de Porto-Francisco Sá-Carneiro
Porto Alegre Drapeau du Brésil Brésil POA SBPA Aéroport international Salgado Filho
Porto Santo Drapeau du Portugal Portugal PXO LPPS Aéroport de Porto Santo
Prague Drapeau de la République tchèque République tchèque PRG LKPR Aéroport de Prague-Václav-Havel
Praia Drapeau du Cap-Vert Cap-Vert RAI GVNP Aéroport international de Praia
Recife Drapeau du Brésil Brésil REC SBRF Aéroport international de Recife
Rio de Janeiro Drapeau du Brésil Brésil GIG SBGL Aéroport international de Rio de Janeiro-Galeão
Rome Drapeau de l'Italie Italie FCO LIRF Aéroport Léonard-de-Vinci de Rome Fiumicino
Sal Drapeau du Cap-Vert Cap-Vert SID GVAC Aéroport international Amílcar Cabral
Salvador (Bahia) Drapeau du Brésil Brésil SSA SBSV Aéroport Dep. Luís Eduardo Magalhães
São Paulo Drapeau du Brésil Brésil GRU SBGR Aéroport international de Guarulhos
São Tomé (ville) Drapeau de Sao Tomé-et-Principe Sao Tomé-et-Principe TMS FPST Aéroport international de Sao Tomé
São Vicente (Cap-Vert) Drapeau du Cap-Vert Cap-Vert VXE GVSV Aéroport international Cesária Évora
Séville Drapeau de l'Espagne Espagne SVQ LEZL Aéroport de Séville
Stockholm Drapeau de la Suède Suède NYO ESKN Aéroport de Stockholm-Skavsta
Tanger Drapeau du Maroc Maroc TNG GMTT Aéroport Tanger - Ibn Battouta
Terceira Drapeau du Portugal Portugal TER LPLA Aéroport Lajes
Toulouse Drapeau de la France France TLS LFBO Aéroport Toulouse-Blagnac
Valence Drapeau de l'Espagne Espagne VLC LEVC Aéroport de Valence
Varsovie Drapeau de la Pologne Pologne WAW EPWA Aéroport Frédéric Chopin de Varsovie
Venise Drapeau de l'Italie Italie VCE LIPZ Aéroport de Venise-Marco Polo
Vienne Drapeau de l'Autriche Autriche VIE LOWW Aéroport de Vienne-Schwechat
Vigo Drapeau de l'Espagne Espagne VGO LEVX Aéroport de Vigo-Peinador
Zurich Drapeau de la Suisse Suisse ZRH LSZH Aéroport international de Zurich

Partenariat / Partage de codes[modifier | modifier le code]

TAP Portugal a passé des accords de partage de codes avec les compagnies suivantes :

Flotte[modifier | modifier le code]

En janvier 2016, la flotte de TAP Portugal comporte 61 avions (entièrement Airbus). Sa filiale, TAP Express, détient 16 appareils[10].

Avions Total Commandes Passagers Notes
C Y Total
TAP Portugal
Airbus A319-100 21 8 124 132 Un aux couleurs des 70 ans de TAP Portugal (CS-TTU)
Airbus A320-214 19 12 144 156 Un en livrée Star Alliance (CS-TNP)
Airbus A320neo 15 TBA
Airbus A321-211 3 14 180 194
Airbus A321neo 24 TBA
Airbus A330-200 14 2 24 239 263 Un en livrée Star Alliance (CS-TOH)

Un aux couleurs des 70 ans de TAP Portugal (CS-TOE)

Airbus A330-900neo 14 TBA
Airbus A340-312 4 36 232 268
TAP Express
ATR 42-600 2 0 46 46 Opéré par White Airways
ATR 72 8 TBA
Embraer ERJ 145 EP 8 6 39 45
Embraer 190 9 TBA
Fokker 100 6 8 89 97
Total 77 72

Accidents[modifier | modifier le code]

  • 27 janvier 1948 : un Douglas C-47A-50-DL s'est écrasé à Monte da Caparica, Portugal, lors d'un vol d'essai. Les trois occupants sont morts.
  • 9 novembre 1977 : le vol 425 de TAP Portugal, un avion Boeing 727-282, s'est écrasé lors de la phase d'atterrissage à l'aéroport de Madère, Funchal, avec 164 personnes à bord. 131 passagers sont morts. Ce fut le deuxième plus grave accident aérien au Portugal et le pire dans l'histoire de la TAP Portugal.

Accords techniques[modifier | modifier le code]

À la suite d'une décision prise en 2008, TAP Portugal a externalisé définitivement son Système de gestion des passagers à la société Amadeus en avril 2010[11]. Depuis 1972 et jusqu'à la migration de son système de réservations, d'inventaire et d'enregistrement des passagers aux plateformes Altéa de Amadeus, TAP Portugal utilisait un système (dérivé de Delta) portant le nom de TAPMATIC.

Logos[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] (pt) « Relatorio_Anual_2014 », sur flytap.com (consulté le 10 décembre 2015)
  2. [1]
  3. « TAP Portugal: cinquième année consécutive de bénéfices. », sur Air Journal.fr.
  4. (en) « Flight Archive n°1198 » [PDF], sur www.flightglobal.com,‎ (consulté le 29 novembre 2015), p. 86
  5. (en) « History », sur http://www.flytap.com (consulté le 29 novembre 2015)
  6. François Duclos, « Finnair, compagnie aérienne la plus sure au monde », sur Air Journal,‎ (consulté le 29 novembre 2015)
  7. « Aviation: David Neeleman remporte la course à la privatisation de TAP Portugal », sur leparisien.fr,‎ (consulté le 29 novembre 2015)
  8. « TAP Portugal: le gouvernement défie la justice et poursuit la privatisation », sur La Voix du Nord,‎ (consulté le 29 novembre 2015)
  9. Carte des destinations, TAP Portugal, 11 octobre 2013
  10. (en)TAP Portugal Fleet, planespotters.net, consulté le 2 août 2014
  11. http://www.flytap.com/France/fr/Entreprise/Presse/ALaUne/9974

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :