TANGO

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tango.
TANGO
Logo
Logo

Développeur Consortium TANGO
Première version
Dernière version 8.0.5 ()
Écrit en C++, Java, Python
Environnements Linux, Windows
Licence LGPL, GPL
Site web TANGO website

TANGO (TAco Next Generation Objects) est un système open source de contrôle et d'acquisition de données (SCADA) pour tout système expérimental impliquant des matériels et logiciels informatique et/ou électronique. Conçu à l'origine pour piloter des accélérateurs de particules, TANGO est activement développé par un consortium regroupant principalement des centres de rayonnement synchrotron.

TANGO est conçu pour fournir un accès réseau au matériel, ce matériel pouvant aller de simple broches d'une carte d'entrées/sorties jusqu'à des systèmes de détection complexes, voire le contrôle complet d'une installation. Il concilie pour cela trois approches :

Architecture[modifier | modifier le code]

Device Servers[modifier | modifier le code]

L'accès au matériel est programmé dans un processus appelé Device Server. Le serveur implémente les classes qui implémentent l'accès au matériel. Lors de son exécution le serveur crée, à partir d'une base configurée, les devices qui représentent les instances logiques du matériel qu'ils contrôlent. Les clients communiquent avec les serveurs en utilisant le protocole défini par TANGO.

Base de données[modifier | modifier le code]

TANGO utilise le SGBD MySQL pour stocker la description et configuration des différents devices constituant la totalité du système contrôlé. Il n'intègre en revanche pas nativement de liaison avec une base de données des mesures effectuées.

Connectivité[modifier | modifier le code]

TANGO intègre des bindings avec les langages de programmation suivants :

Licence[modifier | modifier le code]

Les bibliothèques sont distribuées sous la licence publique générale limitée GNU (LGPL). Les outils et devices sont sous licence licence publique générale GNU (GPL).

Consortium[modifier | modifier le code]

  • ESRF - European Synchrotron Radiation Facility, Grenoble, France
  • SOLEIL - Synchrotron SOLEIL, Paris, France
  • ELETTRA - Elettra Synchrotron, Trieste, Italie
  • ALBA - Alba Synchrotron, Barcelone, Espagne
  • ESY - Petra III Synchrotron, Hambourg, Allemagne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • EPICS (Experimental Physics and Industrial Control System) - système alternatif à Tango

Références[modifier | modifier le code]

  1. TANGO - an object oriented control system based on CORBA, ICALEPCS 1999, Trieste (Italy)
  2. TANGO a CORBA based Control System, ICALEPCS 2003, Gyeongju (Korea)
  3. Ubiquitous TANGO, ICALEPCS 2007, Knoxville (USA)
  4. Future of TANGO, ICALEPCS 2007, Knoxville (USA)

Liens externes[modifier | modifier le code]

TANGO est un projet open source. Le code source est disponible sur SourceForge.net :