T2 Trainspotting

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir T2 et Trainspotting.
T2 Trainspotting
Titre québécois F2 Ferrovipathes
Réalisation Danny Boyle
Scénario John Hodge
Acteurs principaux
Sociétés de production Cloud Eight Films
DNA Films
Decibel Films
TriStar
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre comédie noire
Durée 117 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

T2 Trainspotting est un film britannique réalisé par Danny Boyle, sorti en 2017. Il fait suite à Trainspotting du même réalisateur, sorti en 1996.

Le film est présenté hors compétition au 67e Festival de Berlin.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Vingt ans après avoir dérobé le butin de 16 000 £ à ses amis, Mark Renton quitte Amsterdam et retourne à Édimbourg. Il retrouve son ami Daniel "Spud" Murphy, toujours héroïnomane et en proie à des pulsions suicidaires. Il croise aussi à nouveau la route de Simon « Sick Boy » Williamson, qui vit de petites combines et tient désespérément le pub déserté de sa tante, le Port Sunshine, dans le quartier froid et pluvieux de Leith. De son côté, Francis Begbie purge une peine de 25 ans de prison. Lassé et furieux de voir ses demandes de libération refusées, il compte bien s'évader et prendre sa revanche sur Mark.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[6] et selon le carton du doublage français sur le DVD zone 2[7].

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

En , Danny Boyle déclare son souhait de faire une suite à son film Trainspotting (1996) qui se situerait 9 ans après l'histoire et basée sur le roman Porno d'Irvine Welsh. Il explique aussi vouloir attendre que les acteurs vieillissent pour illustrer les « ravages du temps ». L'acteur Ewan McGregor affirme en interview être très emballé par ce projet[8].

En , le réalisateur explique que le film sera plus ou moins inspiré du roman Porno qu'il juge moins bon que le roman d'origine Trainspotting. Il ajoute que si cette suite voit le jour, elle devrait sortir en 2016, 20 ans après le premier film[9].

En , dans un interview radiophonique, Irvine Welsh raconte qu'il a passé une semaine avec Danny Boyle, le producteur Andrew Macdonald et l'équipe créative de Trainspotting pour discuter de cette suite. L'auteur des romans explique qu'ils ont « exploré l'histoire et des idées de script. Nous ne sommes pas intéressés par faire quelque chose qui briserait l'héritage de Trainspotting. Nous voulons faire quelque chose de frais et contemporain »[10].

Dans une entrevue publiée dans le journal écossais The Scotsman le , Irvine Welsh révèle qu'Ewan McGregor et Danny Boyle se sont rencontrés pour résoudre leurs différends[11]. En , au festival du film de Telluride, Danny Boyle affirme que son prochain film sera Trainspotting 2[12]. Dans une interview pour le site ComingSoon.net, il révèle qu'un script est prêt et que le tournage devrait débuter en mai ou juin 2016, dans le but d'une sortie pour commémorer les 20 ans de la sortie du premier film[13].

Durant la promotion de son film Steve Jobs en novembre 2015, Danny Boyle réaffirme son désir de commencer le tournage en mai-juin 2016 et révèle que la préproduction a débuté à Édimbourg. Il explique par ailleurs que le script écrit par John Hodge n'est pas une adaptation fidèle du roman Porno. Le titre du film est alors T2[14],[15],[16]. Le même mois, dans NME, l'acteur Robert Carlyle confirme son retour dans le rôle de Begbie. Il rapporte que les trois autres acteurs ont lu le script de John Hodge, qui se déroule 20 ans après l'intrigue du premier film[17].

En , Ewan McGregor, Jonny Lee Miller, Ewen Bremner et Robert Carlyle sont confirmés. Le film se déroule bien 20 ans après et le tournage aura lieu au printemps 2016[18].

Tournage[modifier | modifier le code]

Initialement prévu pour mai-juin 2016[19], le tournage débute le , à Édimbourg en Écosse[20],[21],[19].

En raison de l'emploi du temps surchargé des acteurs principaux, l'organisation a été très compliquée, comme l'explique le producteur Bernie Bellew : « Il a donc fallu qu’on case 50 % du travail dans 35 % du planning, ce qui a été très compliqué. Si vous ajoutez à cela le fait que le scénario comprend de nombreuses scènes de nuit en extérieur, alors qu’il n’y a que trois heures et demie d’obscurité réelle durant l’été écossais, vous imaginez les contraintes auxquelles nous avons été confrontés… Mais nous avons refusé de nous laisser décourager ! »[22].

Bande originale[modifier | modifier le code]

T2 Trainspotting
Original Motion Picture Soundtrack
Bande originale de divers artistes
Sortie
Genre pop rock, musique électronique
Label Polydor
Critique
Liste des titres
No Titre Interprètes Durée
1. Lust For Life (The Prodigy Remix) Iggy Pop 5:00
2. Shotgun Mouthwash High Contrast 2:54
3. Silk Wolf Alice 4:05
4. Get Up Young Fathers 3:50
5. Relax Frankie Goes to Hollywood 3:57
6. Eventually But (Spud's Letter To Gail) Underworld & Ewen Bremner 2:25
7. Only God Knows Young Fathers feat. Leith Congregational Choir 3:53
8. Dad's Best Friend The Rubberbandits 3:05
9. Dreaming Blondie 3:06
10. Radio Ga Ga Queen 5:44
11. It's Like That Run–D.M.C. vs Jason Nevins 4:10
12. (White Man) In Hammersmith Palais The Clash 4:01
13. Rain Or Shine Young Fathers 3:51
14. Whitest Boy On The Beach Fat White Family 4:53
15. Slow Slippy Underworld 3:51

Sortie[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, le film reçoit des critiques plutôt positives. Il enregistre 77 % d'opinions favorables sur l'agrégateur Rotten Tomatoes, avec une note moyenne de 6,8/10, pour 176 critiques[24]. Sur Metacritic, il obtient une moyenne de 67/100 pour 42 critiques[25].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 21 186 631 $[26] [26] 13[26]
Drapeau de la France France 102 201 entrées[27] 3
Alt=Image de la Terre Mondial 41 681 746 $[28] - -

Le film rencontre un succès commercial relativement modeste, rapportant 41 681 746 $ de recettes mondiales, dont 2 402 004 $ aux États-Unis et 21 186 631 $ au Royaume-Uni, pour un budget estimé à 18 millions $[28]. Il a réalisé 102 201 entrées en France et 169 276 entrées en Allemagne[27]. Le film est passé inaperçu en France, se contenant de rester une seule semaine dans le top 20 hebdomadaire avec plus de 75 000 entrées en première semaine, alors que Trainspotting était parvenu à cumuler plus de 827 000 entrées en restant durant neuf semaines dans le top 20 lors de sa sortie en 1996 afin de finir son exploitation en atteignant les 1 million d'entrées[29].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « F2 Ferrovipathes », sur Cinoche (consulté le 3 mars 2017).
  2. (en) Release info sur l’Internet Movie Database.
  3. (en) T2: Trainspotting — Parents Guide sur l’Internet Movie Database (consulté le 11 juillet 2017)
  4. « Fiche CNC de T2 Trainspotting : Visa et Classification », sur CNC, (consulté le 11 juillet 2017)
  5. Pour la sortie du film en DVD, Sony Pictures l'a classifié « interdit aux moins de 12 ans ».
  6. a, b et c « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage.
  7. Liste des comédiens située après le générique de fin.
  8. (en) Michael Howie et Kevin Schofield, « Junkies reunited as sequel gets go-ahead », The Scotsman, Edinburgh,‎ (lire en ligne).
  9. (en) « Danny Boyle Planning for TRAINSPOTTING Sequel in 2016 with Original Cast: 'You Want to Make Sure You Don’t Disappoint People' », Collider.com, (consulté le 5 décembre 2015).
  10. (en) « Irvine Welsh in talks over Trainspotting film sequel », BBC News (consulté le 5 décembre 2015).
  11. (en) « Trainspotting sequel looks set to go ahead », sur The Scotsman (consulté le 5 décembre 2015).
  12. (en) « Danny Boyle Reveals Next Film Is Trainspotting 2 », sur Rolling Stone, (consulté le 5 décembre 2015).
  13. (en) Edward Douglas, « Danny Boyle Hopes to Shoot His Trainspotting Sequel Next Summer », ComingSoon.net (en), (consulté le 5 décembre 2015).
  14. (en) Chris Tilly, « Why Trainspotting 2 Has Taken 20 Years », IGN, (consulté le 5 décembre 2015).
  15. (en) Damon Wise, « Danny Boyle talks 'Steve Jobs', casting Fassbender and working on a 'Trainspotting' sequel », Time Out, (consulté le 5 décembre 2015).
  16. (en) « Danny Boyle nervous about Trainspotting sequel », BBC Newsbeat, (consulté le 5 décembre 2015).
  17. (en) Nick Levine, « Robert Carlyle On Making 'Trainspotting 2': 'It's One Of The Best Scripts I've Fucking Ever Read' », NME, (consulté le 5 décembre 2015).
  18. (en) Borys Kit, « 'Trainspotting 2,' With Original Cast, Lands at TriStar (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter.com, (consulté le 5 décembre 2015).
  19. a et b (en) Scarlett Russell, « Trainspotting 2 is on! Danny Boyle starts shooting the sequel in Edinburgh », Digital Spy,‎ (lire en ligne).
  20. (en) Jacob Stolworthy, « Trainspotting 2: filming underway for Danny Boyle's long-awaited sequel », independent.co.uk,‎ (lire en ligne).
  21. (en) Alistair Munro, « Shooting of Trainspotting 2 movie begins », Edinburgh News,‎ (lire en ligne).
  22. « Secrets de tournage », sur Allociné (consulté le 3 mars 2017).
  23. (en) « T2 Trainspotting », sur AllMusic (consulté le 3 mars 2017)
  24. (en) « T2 Trainspotting », sur Rotten Tomatoes (consulté le 4 avril 2017)
  25. (en) « T2 Trainspotting », sur Metacritic (consulté le 4 avril 2017)
  26. a, b et c (en) « T2 Trainspotting (UK) », sur Box Office Mojo (consulté le 9 mai 2017)
  27. a et b « T2 Trainspotting », sur JP box-office.com (consulté le 4 avril 2017)
  28. a et b (en) « T2 Trainspotting », sur Box Office Mojo (consulté le 9 mai 2017)
  29. « Trainspotting », sur JP box-office.com (consulté le 10 juillet 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]