T. Mills

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
T. Mills
Description de cette image, également commentée ci-après

T. Mills sur scène à Hollywood en 2013.

Informations générales
Surnom T. Million
Nom de naissance Travis Tatum Mills
Naissance (27 ans)
Riverside, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, auteur-compositeur-interprète
Genre musical Hip-hop alternatif, pop-rap
Instruments Voix
Années actives Depuis 2009
Labels Columbia, Sony, Uprising
Site officiel tmillsmmusic.com

T. Mills, de son vrai nom Travis Tatum Mills, né le à Riverside, en Californie, est un rappeur et auteur-compositeur-interprète américain. Au label Columbia Records, Mills publie deux EPs, Leaving Home EP (2012) et All I Wanna Do (2014). En juillet 2015, Mills vouloir changer son nom de scène de T. Mills à Travis Mills. Après ce changement, il participe au Request sur Apple Music's Beats 1.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts (1989–2011)[modifier | modifier le code]

T. Mills sur scène en mars 2012.

Travis Tatum Mills est né le 12 avril 1989, à Riverside, en Californie[1]. À 5 ans, son oncle lui offre sa première guitare. À 15 ans, Mills arrête le sport et lance un groupe de punk rock avec ses amis[2]. Lors d'une interview, il explique s'être inspiré de Bone Thugs-n-Harmony à ses débuts dans le rap, à leur manière de mélanger chant et rap dans leurs chansons[3].

À 17 ans, il lance sa carrière musicale en écrivant des chansons dans sa chambre ; utilisant des logiciels comme Pro Tools, Logic Pro et Reason. À 18 ans, Mills publie ses chansons sur MySpace[4],[5]. En 2009, Mills se popularise rapidement en ligne, le menant ainsi à participer au Vans Warped Tour de 2009[6]. Après plusieurs performances sur scène notables, Mills se voit offrir plusieurs propositions de labels, avant de signer chez Laguna Beach ; qui est un contrat de distribution chez Uprising Records. Après sa signature au label, il publie son premier EP, intitulé Finders Keepers le 14 juillet 2009. Il publie ensuite son premier album, Ready, Fire, Aim! le 28 septembre 2010[7],[8].

En 2011, Mills annonce sa signature au label Columbia Records, puis l'enregistrement d'un nouvel album. Entre 7 mois de session, il annonce avoir terminé 140 chansons, parmi lesquelles il en choisira 10. Il décide, à la place d'un album, de lancer un EP gratuit pour ses fans sous le titre Leaving Home[9]. Avec Columbia Records, Mills publie son second EP, Leaving Home, le 13 décembre 2011[10]. L'EP contient son single à succès Vans On[11],[12].

Thrillionaire et All I Wanna Do EP (depuis 2012)[modifier | modifier le code]

En mars 2012, Mills est nommé dans la catégorie de « nouvel artiste » aux Woodie Awards de MTVu[13]. Le 23 juillet 2012, Mills publie sa seconde mixtape, Thrillionaire. La mixtape fait participer Smoke DZA, Audio Push et James Fauntleroy II[14], ainsi que Sledgren, The Monsters and the Strangerz et Kane Beatz à la production[15]. Les vidéos de chansons comme Lightweight, Diemonds et Other Bitch Callin' sont tournées en guise de promotion à la mixtape[2],[16]. Après la publication de sa mixtape, Mills annonce une suite à sa première mixtape, intitulée Thrillionaire 2. À cette période, la mixtape est déjà terminée[17].

Mills annonce la publication de son premier album chez une major, en mi-2013[17]. Mills fait participer notamment Juicy J, Mike Posner, James Fauntleroy, Travis Barker, Layzie Bone et Skeme ; ainsi que Kane Beatz, 1500 or Nothin', Malay et Boi-1da à la production[2],[17],[18],[19],[20],[21],[22]. Le 15 février 2013, Mills annonce l'arrivée du premier single[23]. Le 5 mars 2013, la chanson, Loud, est publiée en téléchargement payant[24],[25] ; elle est produite par Pop Wansel et contient une reprise de I Know You Got Soul d'Eric B. et Rakim[26].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Ready, Fire, Aim

EPs[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Finders Keepers EP
  • 2011 : Leaving Home EP
  • 2014 : All I Wanna Do EP

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Thrillionaire
  • 2012 : Leaving Home EP

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Stupid Boy
  • 2010 : She Got A...
  • 2011 : Vans On
  • 2011 : Hollywood
  • 2011 : Can't Take Your Eyes Off Me
  • 2013 : Loud
  • 2014 : All I Wanna Do

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Adam Fleischer, « The Break Presents: T. Mills - XXL », XXL Magazine,‎ (consulté le 10 juillet 2015).
  2. a, b et c (en) « T. Mills Raps of Willpower in 'Diemonds,' Reveals New Song - The Boombox » (consulté le 2 novembre 2012).
  3. (en) « Fire Starter » (consulté le 3 novembre 2012).
  4. (en) « T. Mills Debuts ‘Vans On’ Video », Rapfix.mtv.com,‎ (consulté le 10 juillet 2015)
  5. (en) « Bio | Career », MTV (consulté le 10 juillet 2015).
  6. (en) « A Summer on Warped Tour with T. Mills », Highwire Daze (consulté le 29 septembre 2009).
  7. (en) « T MILLS – Stream / Interview by Whitney Lovett », AMP Magazine (consulté en n16 novembre 2010).
  8. (en) « AOL.com Video - Rapper T. Mills on His Beginnings as a Musician » (consulté le 3 novembre 2012).
  9. (en) « Mixtape Daily Fire Starter: T. Mills | News Video », MTV,‎ (consulté le 10 juillet 2015).
  10. (en) « T. Mills Premieres "Stupid Boy" on MySpace, Announces Debut Album Details », Hip-Hop Press (consulté le 10 juillet 2009).
  11. (en) Anthony Osei, « Video: T. Mills Vans On », Complex,‎ (consulté le 10 juillet 2015).
  12. (en) « MTV PUSH Artist Of The Week: T. Mills », Buzzworthy.mtv.com,‎ (consulté le 10 juillet 2015).
  13. (en) Columbia Records, « T. Mills Releases ALL I WANNA DO EP - PR Newswire - The Sacramento Bee », Sacbee.com,‎ (consulté le 14 mars 2014).
  14. (en) « T. Mills Drops Thrillionaire Mixtape » (consulté le 3 novembre 2012).
  15. (en) Jacob Moore, « Mixtape: T. Mills "Thrillionaire" », Complex,‎ (consulté le 10 juillet 2015).
  16. (en) « T. Mills ft. James Fauntleroy (of Cocaine 80’s) - Other B*tch Callin’ Music Video - Listen », Djbooth.net (consulté le 2 avril 2013).
  17. a, b et c (en) « VIDEO: T. Mills Preps For Warped Tour With “Thrillionaire” Mixtape Featuring Juicy, Smoke DZA And More » (consulté le 2 novembre 2012).
  18. (en) « T. Mills - blog exclusive » (consulté le 3 novembre 2012).
  19. (en) « MTV PUSH Artist Of The Week: T. Mills » (consulté le 3 novembre 2012).
  20. (en) « T.Mills and 1500 or Nothin Studio Session | The Official T Mills Site », Tmillsmusic.com (consulté le 2 avril 2013).
  21. (en) « Yahoo Music », Ca.music.yahoo.com (consulté le 10 juillet 2015)
  22. (en) « T. Mills talks collab with Mike Posner (Power 106 Snowed In) », YouTube,‎ (consulté le 10 juillet 2015).
  23. (en) « Twitter / ilovetmills: New single hittin iTunes soon », Twitter.com (consulté le 1er avril 2013).
  24. (en) « iTunes - Music - Loud - Single by T. Mills », Itunes.apple.com,‎ (consulté le 10 juillet 2015)
  25. (en) « T. Mills Posts New Video », Sputnikmusic (consulté le 10 juillet 2015).
  26. (en) « Our New YNG FAV: T. Mills | NBC 7 San Diego », Nbcsandiego.com (consulté le 10 juillet 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]