T. Fisher Unwin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 1882
Disparition 1926
Fondée par Thomas Fisher Unwin
Fiche d’identité
Siège social Londres  (Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande)
Langues de publication anglais

T. Fisher Unwin est une maison d'édition britannique fondée à Londres en 1882 et disparue en 1926.

Historique[modifier | modifier le code]

Marié à l'activiste Jane Cobden, une célèbre féministe, Thomas Fisher Unwin (1848-1935) fonde sa maison d'édition en 1882. Son neveu Stanley y commence sa carrière en 1904. Dix ans plus tard, Stanley quitte l'entreprise de son oncle et rachète la maison George Allen & Co., qui devient George Allen & Unwin[1].

En 1895-1897, Patrick Geddes peut y éditer The Evergreen Northern Seasonal Book. En 1896-1898, elle édite la revue Cosmopolis, où paraissent des textes de Joseph Conrad.

Après avoir connu son apogée dans les années 1910, l'entreprise commence à décliner. Thomas Fisher Unwin prend sa retraite en 1926, et sa maison d'édition fusionne avec Ernest Benn Ltd.

Auteurs publiés[modifier | modifier le code]

Affiche signée Aubrey Beardsley pour les collections Pseudonym et Autonym (v. 1895-1896).

Plusieurs écrivains célèbres ont publié leur premier roman chez T. Fisher Unwin. Cependant, la plupart d'entre eux ont rapidement changé d'éditeur, car Unwin refuse de les payer davantage même lorsqu'ils rencontrent le succès[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robin Denniston, « Unwin, Sir Stanley (1884–1968) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, (lire en ligne).
  2. (en) Julie F. Codell, « Unwin, Thomas Fisher (1848–1935) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, (lire en ligne).