Třebechovice pod Orebem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Třebechovice pod Orebem
Třebechovice pod Orebem
L'hôtel de ville.
Blason de Třebechovice pod Orebem Drapeau de Třebechovice pod Orebem
 
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Région Flag of Hradec Kralove Region.svg Hradec Králové
District Hradec Králové
Région historique Bohême
Maire Jiří Němec
Code postal 503 46
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 5 774 hab. (2016)
Densité 275 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 12′ 07″ nord, 15° 59′ 38″ est
Altitude 243 m
Superficie 2 101 ha = 21,01 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte administrative de République tchèque
City locator 14.svg
Třebechovice pod Orebem

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte topographique de République tchèque
City locator 14.svg
Třebechovice pod Orebem
Liens
Site web www.trebechovice.cz

Třebechovice pod Orebem (jusqu'en 1920 : Třebechovice ; en allemand : Hohenbruck) est une ville du district de Hradec Králové, dans la région de Hradec Králové, en République tchèque. Sa population s'élevait à 5 750 habitants en 2017[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le toponyme fait référence à une colline, le mont Oreb (256 m), qui se dresse en rive droite de la Dědina, dans un méandre.

Třebechovice pod Orebem est arrosée par la rivière Dědina, un affluent de l'Orlice, et se trouve à 12 km à l'est de Hradec Králové et à 112 km à l'est de Prague[2].

La commune est limitée par Librantice et Jeníkovice au nord, par Ledce à l'est, par Týniště nad Orlicí au sud-est, par Běleč nad Orlicí au sud-ouest et par Blešno à l'ouest[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite de la localité date de 1318. Longtemps exploité comme vignoble, le mont Oreb fut en 1419 le lieu de rassemblement des Hussites du prêcheur morave Ambroise Radetzky, qui lui donna son nom actuel en référence au mont Horeb de la Bible, d'où le nom d'« Orébites » des adeptes du mouvement. En 1528, Zdeněk Trčka de Lípa y fit construire une chapelle en bois, démolie en 1826. Jan Theobald Held y consacra en 1835 une église néo-baroque, l'église du Corps du Christ. Le mont Oreb devint à partir de 1868 un lieu de ralliement des patriotes tchèques. La ville de Třebechovice a pris le nom de cette colline en 1920, pour devenir Třebechovice pod Orebem.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :