Tías (Lanzarote)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tías (Las Palmas))
Aller à : navigation, rechercher
Tías
Blason de Tías
Héraldique
Vue générale de Tías.
Vue générale de Tías.
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Canaries Îles Canaries
Province Province de Las Palmas Province de Las Palmas
Île Drapeau de Lanzarote Lanzarote
Comarque Este
District judic. Arrecife
Maire José Francisco Hernández García (PP)
Code postal 35572
Démographie
Gentilé Tiense
Population 19 658 hab. (2014)
Densité 304 hab./km2
Géographie
Coordonnées 28° 57′ N 13° 39′ O / 28.95, -13.6528° 57′ Nord 13° 39′ Ouest / 28.95, -13.65
Altitude 200 m
Superficie 6 461 ha = 64,61 km2
Bordée par Océan Atlantique
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lanzarote

Voir sur la carte administrative de Lanzarote
City locator 14.svg
Tías

Géolocalisation sur la carte : Îles Canaries

Voir sur la carte topographique des Îles Canaries
City locator 14.svg
Tías

Géolocalisation sur la carte : Îles Canaries

Voir sur la carte administrative des Îles Canaries
City locator 14.svg
Tías

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir sur la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Tías
Liens
Site web www.ayuntamientodetias.es
Salle d'exposition "El Taller de Arte", à Tías.

Tías est une commune de la province de Las Palmas dans la communauté autonome des Îles Canaries en Espagne. Elle est située au sud-est de l'île de Lanzarote, à 10 km de la capital Arrecife.

Puerto del Carmen, le village vacance le plus grand de l’île, fait entièrement parti de la commune de Tías, et est l’endroit où les premiers hôtels de l’île furent construits.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Tías
Tinajo
Yaiza Tías San Bartolomé
Océan Atlantique

Villages de la commune[modifier | modifier le code]

(Nombre d'habitants en 2007)

  • Puerto del Carmen (10 315 habitants)
  • Tías (5 319 habitants)
  • Macher (982 habitants)
  • La Asomada (831 habitants)
  • Masdache (335 habitants)
  • Conil (303 habitants)
  • Vega de Tegoyo (178 habitants)

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Bola canaria : un jeu ressemblant à la pétanque. Pour observer une partie, les docks de Varadero rassemblent quotidiennement des experts locaux qui jouent en parties fermées.

Lucha canaria : le sport par excellence des îles Canaries remontant du XVe siècle. Les règles sont simples : deux rivaux se font face sur un ring de sable avec comme seul objectif de faire tomber son adversaire. Le talent et intelligence sont toujours préférables à la force brute. Les meilleurs lutteurs sont appelés pollos, qui veut dire poulets.

Artesanía : la ville se spécialisa dans l’artisanat traditionnel au fil du temps. Tel est le cas de la production de nappes décoratives et de tissus brodés ou en dentelle, des paniers tressés de feuilles de palmier pour conserver les aliments frais, ou des pots faits à la main pour la cuisine. Tías abrite actuellement un certain nombre de producteurs d'instruments à vent. Ces luthiers conçoivent et produisent des timples, mandolines, hautbois et guitares en suivant une méthode rigoureuse, mathématique et bien respectée. Tías est aussi une terre de tisserands, qui font ceintures, châles, sacs et habits traditionnels sur le métier. Aujourd'hui, ils utilisent le coton, la laine d'agneau, de lin ou de tissus synthétiques. Autrefois, ils utilisaient la laine de chameau. Il y a aussi plusieurs artisans et artisanes consacrés à l'artisanat créatif contemporain.

Gastronomie : le met le plus typique est sans aucun doute le mojo, une sauce aux piments délicieuse et souvent épicée. Elle peut avoir plusieurs saveurs différentes, mais elle est un ingrédient essentiel pour le Sancocho et un excellent accompagnateur pour d’autres plats.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]