Tête de note

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les parties d'une note de musique.

La tête de note est la partie elliptique de la note de musique dont la position dans la portée indique la hauteur. La couleur de la tête de note indique la durée : elle peut être blanche (ronde, blanche) ou noire (noire, croche, double croche, etc.)

Histoire[modifier | modifier le code]

Les notes de musique dérivent des neumes utilisés pour noter le chant grégorien. Le punctum, forme de note la plus simple de ce système de notation, anticipe la tête de note moderne. Pendant le XVIe siècle, la notation musicale passa du système codifié par Francon de Cologne au XIIe siècle et développée pendant Ars nova au XIVe siècle qui reposait sur les neumes distingués par leur forme (punctum et virga, clivis, podatus, climacus, scandicus et salicus, torculus, et porrectus) aux notes elliptiques utilisées aujourd'hui[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) J Peter Burkholder, Donald Jay Grout et Claude V Palisca, A History of Western Music, New York, W. W. Norton & Company, , 7e éd. (ISBN 0-393-97991-1 et 978-0-393-97991-6, OCLC 58828800, LCCN 2005048797)

Articles connexes[modifier | modifier le code]