Tête Carrée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tête Carrée
NIKAIA-carabacel001Biblio.jpg
Présentation
Destination initiale
Bureaux
Architecte
Francis Chapus et Yves Bayard (architectes), Sacha Sosno (sculpteur)
Construction
2001-2002
Hauteur
30 m
Localisation
Pays
Département
Commune
Massif
Coordonnées
Localisation sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
voir sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Nice
voir sur la carte de Nice
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

La Tête Carrée est une sculpture habitable qui abrite les locaux administratifs de la bibliothèque municipale à vocation régionale (BMRV) de Nice, en France[1],[2].

Description[modifier | modifier le code]

La Tête Carrée est une sculpture monumentale de 30 m de haut. Elle est constituée d'une partie cubique de 14 m de côté abritant les bureaux de la bibliothèque Louis Nucera sur sept étages, soutenue par le bas d'un buste gigantesque en aluminium tendu sur des membrures, composé de trous de quatre millimètres de côté, sablé pour obtenir un effet mat, de couleur gris pâle afin de s’harmoniser avec les parois de marbre du MAMAC. Ce buste est tronqué au niveau de la bouche.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'édifice est situé à l'angle nord de la Promenade des Arts, au croisement de l'avenue Saint-Jean-Baptiste et de la traverse Barla.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1996, la Ville de Nice lance un concours d'architecture pour la création d'une bibliothèque centrale dans la Promenade des Arts. Yves Bayard propose d'installer les locaux administratifs de la bibliothèque dans une Sculpture Monumentale Habitée. Inspirée du modèle de La Tête Carrée de Sosno, le projet de l'architecte Yves Bayard associé à Francis Chapus et avec l'accord du sculpteur, est lauréat du concours. L'édifice est inauguré le 29 juin 2002. Son éclairage nocturne est confié à Yann Kersalé.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]