Tétishéri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Statue de Tétishéri (British Museum)
Tête de la statue de Tétishéri

Tétishéri est la fille de Tienna (ou Tjenna) et Néfrou (ou Néferou) qui ne sont pas membre de l'élite égyptienne. Sa mère avait la qualité de « maîtresse de maison » et son père la fonction de « juge ». Elle est choisie comme épouse, en dépit de sa non descendance royale, par le roi Sénakhtenrê Ahmosé dit « l'Ancien » (XVIIe dynastie) (1559-1558) qui en fait sa grande épouse royale.

Tétishéri
t
t
i A17
Ttj šrj

Généalogie[modifier | modifier le code]

Tétishéri
Naissance Date inconnue Décès Date inconnue
Père Tjenna Grands-parents paternels
Grand-père paternel inconnu
Grand-mère paternelle inconnue
Mère Néferou Grands-parents maternels
Grand-père maternel inconnu
Grand-mère maternelle inconnue
Fratrie
1re épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
2e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
3e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
4e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
5e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
6e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
7e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
8e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
Mari Sénakhtenrê Ahmosé Enfant(s) Séqénenrê Taâ
Iâhhotep Ire
Satdjéhouty
Kamosé ?
2e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
3e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
4e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu

Elle est la mère de Séqénenrê Taâ et d' Iâhhotep Ire, qui formeront le couple royal, et peut-être de Kamosé, et la grand-mère d'Ahmôsis Ier, les fondateurs de la XVIIIe dynastie, qui combattirent les Hyksôs et réunifièrent les Deux Terres.

Sépulture[modifier | modifier le code]

Stèle d'Ahmosé honorant Tétishéri

Tétishéri vécut environ soixante-dix ans et fut reconnue par décret pour ses services rendus à l'Égypte pendant ces temps troublés. Elle est la première des trois figures féminines qui dominent les débuts du Nouvel Empire. Elle vécut jusque sous le règne de son petit-fils, Ahmôsis, qui lui offrit un domaine et une tombe prestigieuse à Memphis, un cénotaphe à Abydos ainsi qu'une chapelle funéraire et un temple à Thèbes. Sur une stèle retrouvée par Flinders Petrie dans la chapelle funéraire de la reine-mère, Ahmôsis dit :

« Je me suis souvenu de la mère de ma mère et de la mère de mon père, la grande épouse royale et mère de roi, Tétishéri, juste de voix. Sa tombe et sa chapelle demeurent à Thèbes et à Abydos (...). Ma Majesté souhaite faire pour elle une pyramide et un temple dans la Terre sacrée (...). On creusera son lac, on plantera ses arbres, ses offrandes seront fixées ; on pourvoira le temple de personnel, on le dotera de champs, de troupeaux, de prêtres funéraires. »

Une statue en calcaire conservée au British Museum la représente assise.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]