Tétaigne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tétaigne
Tétaigne
Vue de l'église et d'une partie du village.
Blason de Tétaigne
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Ardennes
Arrondissement Sedan
Canton Carignan
Intercommunalité Communauté de communes des Portes du Luxembourg
Maire
Mandat
Jean-Marie Pierre
2014-2020
Code postal 08110
Code commune 08444
Démographie
Population
municipale
126 hab. (2016 en augmentation de 50 % par rapport à 2011)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 39′ 07″ nord, 5° 07′ 53″ est
Superficie 5,79 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Tétaigne

Géolocalisation sur la carte : Ardennes

Voir sur la carte topographique des Ardennes
City locator 14.svg
Tétaigne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tétaigne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tétaigne

Tétaigne est une commune française, située dans le département des Ardennes en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , devant l'avancée allemande dans l'Ardenne, les Français font sauter les ponts sur la Chiers. Le lendemain soir, les Allemands du VII. Armee-Korps d'Eugen Ritter von Schobert arrivent sur la rivière, au niveau de Tétaigne elle est défendue sur sa rive gauche notamment par des casemates (casemates de Tétaigne A et B de part et d'autre du village) tenues par le II/136e RIF (capitaine Feyfant), ainsi que d'autres unités telle que la 3/14e RTA[1]. Au matin du , les Allemands tentent de franchir la Chiers entre Tétaigne et Carignan ; à Tétaigne c'est la 10./Infanterie-Regiment 169 (68. Infanterie-Division)[1]. Le feu français d'artillerie (notamment celle du III/20e RANA) et de mitrailleuses est important, mettant en échec les Allemands qui ne pourront se replier qu'à la faveur de l'obscurité, déplorant 20 morts et 27 prisonniers[1]. Dans la nuit, sur ordre de Charles Huntziger, chef de la 2e armée dont elles dépendent, les unités françaises évacuent leurs positions sur la Chiers en aval de l'ouvrage de La Ferté[1].

Article connexe : Percée de Sedan.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1879   de Tassigny[2]    
mars 2001 En cours Jean-Marie Pierre[3]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2016, la commune comptait 126 habitants[Note 1], en augmentation de 50 % par rapport à 2011 (Ardennes : -2,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
199182196215201198193217201
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
236226224189186182186170184
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
14911012114315095103148142
1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 2016 -
1209580828081121126-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Tétaigne

Les armes de Tétaigne se blasonnent ainsi :

coupé ondé : au 1) d’azur aux trois roses d’argent, au 2) de gueules à la crosse d’argent accostée de deux croisettes recroisetées au pied fiché d’or [8].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Jean-Yves Mary, Le Corridor des Panzers, t. I, Bayeux, Heimdal, , p. 324-330
  2. Almanach...Matot-Braine, 1879, Reims, p287.
  3. Conseil général des Ardennes consulté le 23 juin 2008 (fichier au format PDF)
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=17695

Liens externes[modifier | modifier le code]