Téméraire (1749)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir Téméraire (bateau) et HMS Temeraire.
Téméraire
Image illustrative de l'article Téméraire (1749)
Le Téméraire à la Bataille de Minorque en 1756

Autres noms HMS Temeraire
Type vaisseau de ligne
Histoire
A servi dans Pavillon de la marine royale française Marine royale française
Lancement 1949
Équipage
Équipage 740 hommes, réglementairement[1]
Caractéristiques techniques
Propulsion voile
Caractéristiques militaires
Armement 74 canons

Le Téméraire est un vaisseau de 74 canons lancé en 1749 pour la marine royale française. Il est mis en chantier pendant la vague de construction qui sépare la fin de guerre de Succession d'Autriche (1748) du début de la guerre de Sept Ans (1755)[2]. C'est un vaisseau de force à deux ponts construit selon les normes définies dans les années 1740 par les ingénieurs français pour obtenir un bon rapport coût/manœuvrabilité/armement afin de pouvoir tenir tête à la marine anglaise qui dispose de beaucoup plus de navires[3] depuis la fin des guerres de Louis XIV. Il est capturé pendant la guerre de Sept Ans et intégré à la Royal Navy,

Service actif[modifier | modifier le code]

La bataille de Lagos, le 18-19 août 1759. Le Téméraire y est capturé par la Royal Navy.

Le Téméraire est engagé en 1756 dans l'escadre de La Galissonnière lors de l'attaque victorieuse sur Minorque. En 1759, il fait partie de l'escadre de La Clue qui quitte Toulon pour faire sa jonction avec celle de Brest afin de servir d'escorte à une tentative de débarquement en Angleterre. Cependant, il est capturé par la Royal Navy à la bataille de Lagos en 1759 et renommé HMS Temeraire. Il fait partie des trente-sept vaisseaux de ligne perdus par la France pendant la guerre de Sept Ans[4].

Fin de carrière[modifier | modifier le code]

Le HMS Temeraire est vendu en 1784[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le ratio habituel, sur tous les types de vaisseau de guerre au XVIIIème siècle est d'en moyenne 10 hommes par canon, quelle que soit la fonction de chacun à bord. C'est ainsi qu'un 100 canons emporte 1 000 hommes d'équipage, un 80 canons 800 hommes, un 74 canons 740, un 64 canons 640, etc... L'état-major est en sus. Acerra et Zysberg 1997, p. 220.
  2. Villiers 2015, p. 126.
  3. Meyer et Acerra 1994, p. 90-91.
  4. 18 vaisseaux pris par l'ennemi ; 19 vaisseaux brûlés ou perdus par naufrage. Vergé-Franceschi 2002, p. 1327.
  5. Lavery 2003, p. 178

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]