Télesphore Simard (politicien québécois)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Télesphore Simard)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Simard.
Télesphore Simard
Image illustrative de l'article Télesphore Simard (politicien québécois)
Fonctions
Maire de Québec
Prédécesseur Valmont Martin
Successeur Oscar Auger
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Saint-Joachim, Québec
Date de décès (à 76 ans)
Lieu de décès Québec, Québec
Profession Homme d'affaires
Liste des maires de la Ville de Québec

Télesphore Simard, né le à Saint-Joachim et mort le à Québec[1],[2] est un homme d'affaires et un homme politique québécois. Il est maire de Québec du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et carrière commerciale[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Louis Simard et d'Isabelle Brown. Il étudie à l'Académie commerciale de Québec. Après avoir été commis dans différents magasins, il ouvre en 1911 son propre commerce, Simard et Carmichaël. Il prospère et achète le Syndicat de Lévis et quelques autres magasins de vêtements[1].

Politique municipale[modifier | modifier le code]

Il est élu par acclamation comme échevin du quartier Saint-Roch de Québec lors de l'élection de 1924 et de nouveau lors de celle de 1926. Après la démission du maire Valmont Martin, le conseil municipal choisit Simard, le 6 décembre 1927, comme maire pour le reste du mandat, qui se termine le 1er mars 1928[1]. Durant sa brève administration, la ville adopte des règlements d'emprunt pour des sommes substantielles pour financer des travaux publics, dont des modifications au système d'aqueduc et de drainage, la construction d'une annexe à l'Hôpital civique Hôpital et d'un pont sur la rivière Lairet[1].

Il se représente à la mairie lors de l'élection du 20 février 1928 mais il est défait par Oscar Auger[1], qui l'emporte avec 7046 votes, alors que Simard en obtient 4752[3].

Hommages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Louis-Marie Côté, Carmelle Gauvin, Gérald Sirois, Les maires de la Vieille Capitale, Société historique de Québec, Québec, 1980, 117 pages, pp. 72-73
  2. « Simard, Telesphore », archives, ville de Québec
  3. « 20 février 1928 - Élection de Joseph-Oscar Auger au poste de maire de Québec », Bilan du siècle, université de Sherbrooke