Téléphérique de Mérida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Téléphérique de Mérida
Cabine du téléphérique de Mérida.
Cabine du téléphérique de Mérida.
Géographie
Pays Drapeau du Venezuela Venezuela
Coordonnées 8° 31′ 45″ N, 71° 03′ 49″ O
Parcours
Départ Barinitas (Mérida) (1 577 m)
Première gare intermédiaire La Montaña (2 436 m)
· Dénivelé 859 m
· Longueur 3 453 m
Seconde gare intermédiaire La Aguada (3 452 m)
· Dénivelé 1 016 m
· Longueur 3 289 m
Troisième gare intermédiaire Loma Redonda (4 045 m)
· Dénivelé 593 m
· Longueur 2 775 m
Arrivée Pico Espejo (4 765 m)
· Dénivelé 720 m
· Longueur 3 071 m

Total  
· Dénivelé 3 188 m
· Longueur 12 416 m
· Temps 50 min
· Vitesse moyenne 4,1 m/s
Caractéristiques techniques
Type Téléphérique
Débit 330 pers./h
Capacité des cabines 60 personnes
Exploitant Ministerio del Poder Polpular para el Turismo
Histoire
Construction 1957
Constructeur(s) 1957 : Applevage
2016 : Doppelmayr
Fermeture 2008
Réouverture 2016

Géolocalisation sur la carte : [[Modèle:Géolocalisation/État de Mérida]]

[[Fichier:Modèle:Géolocalisation/État de Mérida|280px|(Voir situation sur carte : [[Modèle:Géolocalisation/État de Mérida]])|class=noviewer]]
localisation

Géolocalisation sur la carte : Venezuela

(Voir situation sur carte : Venezuela)
localisation

Le téléphérique de Mérida (Teleférico de Mérida en Espagnol) est un téléphérique situé à Mérida au Venezuela. Il est constitué de quatre tronçons et relie la ville de Mérida au Pico Espejo situé à proximité du Pico Bolívar, sommet culminant du Venezuela.. Avec une altitude maximale de 4 765 mètres, c'est le plus haut téléphérique du monde et le plus long téléphérique en plusieurs tronçons. Il est aussi le plus long téléphérique en plusieurs tronçons au monde avec une longueur de 12,5 km Après avoir fermé pour rénovation en 2008, le téléphérique est de nouveau ouvert en 2016[1],[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Cabines de l'ancien téléphérique sur le premier tronçon.

En 1952, le Club Andin Vénézuélien lance le projet de téléphérique qui avait pour but de faciliter l'ascension des touristes aux sommets de la Sierra Nevada. Après que l'idée fut approuvée par le gouvernement, les études topographiques sont réalisées en 1955. C'est la société française de remontées mécaniques Applevage qui s'occupa de la construction du téléphérique. Le chantier démarre en 1956, la première cabine est livrée le 8 novembre 1957 puis le téléphérique est finalement inauguré en mars 1960.

Le téléphérique de Mérida assura son rôle sans interruption pendant près de 50 ans

Ce n'est qu'à partir de 2008 qu'il fut décidé de fermer provisoirement le téléphérique. L'installation commençait à vieillir sérieusement et nécessitait une grande rénovation. Les travaux furent confiés à la société autrichienne de remontées mécaniques Dopplemayr. La réouverture complète initialement prévue pour 2012 a finalement lieu le 7 octobre 2016, soit 8 ans après la fermeture. Le téléphérique adopte un nouveau nom: Teleférico Mukumbarí.

Description de la ligne[modifier | modifier le code]

Le téléphérique de Mérida est un téléphérique à va-et-vient constitué de 4 tronçons, soit 5 stations[3]. La remontée possède au total 8 cabines (soit 2 par tronçon) et la vitesse moyenne sur chacun des tronçons est de 5 m/s (18 km/h).

Au fur et à mesure que le téléphérique monte, celui-ci traverse une multitude de paysages qui évoluent de la forêt tropicale aux glaciers et la température peut descendre de 20°C.

Station aval Barinitas à Mérida.

Station Barinitas :

C'est la station aval du téléphérique. Elle est située en face de la Plaza Las Heroínas à Mérida et son altitude est de 1577 mètres. Cette station dispose de caisses pour les tickets, de boutiques ainsi qu'un lieu d'exposition. Elle fut entièrement rénovée entre 2008 et 2016.

Le premier tronçon du téléphérique est le plus long avec une longueur de 3453 mètres avec une dénivelée de 859 mètres et survole le Río Chama ainsi que la forêt tropicale. Le temps de montée est de 12 minutes.

Station La Montaña :

C'est la première station intermédiaire du téléphérique. Elle située au milieu de la forêt à 2436 mètres d'altitude et offre un premier panorama sur la ville de Mérida ainsi que sur la vallée du Río Chama.

Le second tronçon est long de de 3289 mètres et possède la plus grande dénivelée qui est de 1016 mètres. Il survole la partie haute de la forêt tropicale. Le paysage forestier se transforme progressivement en paysage constitué de landes lié à la haute altitude.

Vue sur l'une des trois stations intermédiaires.

Station La Aguada :

C'est la seconde station intermédiaire du téléphérique. Elle est située à 3452 mètres d'altitude au niveau de la lande.

Le troisième tronçon est long de 2775 mètres avec une dénivelée de 593 mètres. La végétation devient plus rare et est essentiellement constituée d'espeletias, plantes endémiques aux hauts plateaux andins.

Station Loma Redonda :

C'est la troisième station intermédiaire du téléphérique ("loma redonda" signifie "colline ronde" en espagnol). Elle est située à 4045 mètres d'altitude.

Le quatrième tronçon est long de 3071 mètres avec une dénivelée de 720 mètres. Il survole des paysages avec une végétation quasiment absente avec l'apparition de glaciers, de lacs gelés ainsi que de la neige.

Station amont Pico Espejo à 4765 mètres d'altitude.

Station Pico Espejo :

C'est la station amont du téléphérique ainsi que la plus haute station de téléphérique au monde. Elle est située au sommet du Pico Espejo à 4765 mètres d'altitude. Les visiteurs peuvent ainsi profiter de l'immense panorama sur Mérida et les Andes vénézuéliennes. A cause de son altitude très élevée, l'oxygène devient rare et la température est en moyenne de 5 °C, la neige y est présente en quasi permanence. La station est située à proximité du Pico Bolivar, sommet le plus élevé du Venezuela avec une altitude de 4978 mètres mais il faut compter 6 heures de marche pour y accéder. Une vierge est présente juste à côté de la station.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nouveau téléphérique de Mérida- Venezuela », sur www.franbrasil.fr (consulté le 6 mars 2017)
  2. « 60-ATW Mérida - Pico Espejo | Références », sur www.doppelmayr.com (consulté le 6 mars 2017)
  3. (es) « Sistema Teleférico de Mérida en Venezuela », sur www.telefericodemerida.travel (consulté le 8 mars 2017)