System Center Data Protection Manager

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

System Center Data Protection Manager (DPM) est un logiciel membre de la famille System Center de Microsoft, destiné à fournir des solutions de gestion des infrastructures. En particulier, DPM fournit une sauvegarde disque-à-disque en continu aux serveurs Windows en s’appuyant sur leur mécanisme de Shadow Copy.

Vue d'ensemble[modifier | modifier le code]

L'agent installé sur chaque machine "protégée" effectue une analyse des changements effectués et synchronise à intervalles réguliers ce qu’il protège avec la sauvegarde. S’appuyant sur le mécanisme de Shadow Copy, il requiert des applications qu’elles disposent d’un Writer (qui indique à DPM que les données sont dans un état cohérent) ce qui lui permet de sauvegarder des données à structure complexe de type base de données sans les démonter. La restauration reprend la même logique, ce qui permet des temps de restauration réduits.

Applications disposant d'un writer[modifier | modifier le code]