Système d'aide à la conduite, à l'exploitation et à la maintenance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une rame entre à Auber alors que la précédente n'a pas complètement libéré le quai

Le système d'aide à la conduite, à l'exploitation et à la maintenance, en abrégé SACEM, est un dispositif de signalisation en cabine équipant les rames du RER A parisien ; il fonctionne principalement sur le tronçon central de la ligne, entre Nanterre-Préfecture et Val de Fontenay.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le système SACEM comporte un certain nombre d'émetteurs d'informations sous forme de boucles accordées placées sous les voies, une pour chaque division élémentaire ou canton. Un récepteur, placé en cabine, interprète et renvoie les informations vers le pupitre. L'interface présentée au mécanicien comporte un dispositif affichant un point de consigne de vitesse (ou une indication dite pavé orange pour la marche à vue (30 km/h), pavé rouge pour l'arrêt absolu), ainsi qu'un avertisseur sonore (vigilance) lorsque ce point de consigne s'abaisse. Le non-respect par le mécanicien de la consigne automatique dans un délai court (quelques secondes) entraîne un freinage d'urgence et l'arrêt de la rame (plantage).

Enfin, l'activation du système SACEM entraîne l'annulation automatique du système de signalisation lumineuse classique, dont les indications sont remplacées par une simple croix de saint André (X). La quasi-totalité des indications présentées par les signaux latéraux sont alors annulées, à l'exception du carré, de l'œilleton, et des indicateurs de direction.

En effet, ce système se fonde sur le découpage des cantons, ou sous-cantonnement, permettant de passer de 105 à 90 secondes entre chaque rame en station, équivalent au passage de 2 minutes 30 à 2 minutes en tunnel. Grâce à un cantonnement plus fin, elle permet à la ligne A d'avoir une fréquence des trains de type métro.

Dans le cas où la signalisation en cabine et la signalisation latérale sont en contradiction, le conducteur doit appliquer le signal le plus restrictif.

En cas de perturbation du trafic, si un train reste arrêté plus de 2 minutes et 30 secondes dans un tronçon couvert par le système, SACEM se désactivera automatiquement après expiration de ce délai. Les signaux annulés se rallument et doivent être respectés mais l'affichage reste présent sur le pupitre. Le système sera réactivé automatiquement lors du franchissement du circuit de voie suivant, ré-annulant les signaux suivants.

Extension et renouvellement du SACEM[modifier | modifier le code]

Le schéma directeur de 2012 prévoit pour la ligne A une extension du SACEM vers Neuilly-Plaisance en 2018 et jusqu'à Noisy-Champs[1] en 2019 mais également de le renouveler d'ici 2020[2] par le système NExT[3].

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Schéma directeur du RER A (2012) », sur stif.info, (consulté le 3 janvier 2017)
  2. Dossier de presse de la RATP sur la ligne A du RER
  3. La Vie du Rail magazine no 3268, 21 juillet 2010, p. 7

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]