Synergy (logiciel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Synergy
Description de l'image Synergy-Logo-Large.png.

Informations
Développé par Chris Schoeneman, Nick Bolton, Volker Lanz
Dernière version 2.0.0 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Version avancée 1.8.0-beta ()[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépôt github.com/symless/synergy-coreVoir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en C++
Environnement Windows, Linux, Mac OS X
Langues Anglais
Type Partage du clavier et de la souris
Licence GNU GPL v2 et licence non libre[3]
Site web synergy-project.org

Synergy est une solution logicielle en partie libre permettant de partager un clavier et une souris entre plusieurs ordinateurs. Ce n'est pas un logiciel KVM (Keyboard, Video & Mouse) mais uniquement KM (Keyboard & Mouse), il ne permet donc pas de partager un écran.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le principe est simple : il s'agit de déployer le logiciel sur le système maître (dit serveur), puis sur les systèmes esclaves (dit clients).

Sur le maître, sont spécifié les ordinateurs pouvant s'y connecter. Un écran permet de spécifier l'agencement des futurs périphériques d'affichages.

Sur l'esclave, le logiciel demande simplement de spécifier le nom ou l'adresse IP (de préférence) du maître, et se connecte sur le serveur tournant dessus.

La souris et le clavier sont alors partagés et les périphériques du maître prennent le dessus sur ceux de l'esclave. L'utilisateur peut ainsi utiliser sa souris et son clavier indifféremment sur le maître ou sur l'esclave, en fonction de l'élément actif (celui qui possède le focus). L'impression donnée est de pouvoir passer d'un ordinateur à un autre aussi simplement qu'on le ferait en passant d'un écran à l'autre sur un système multi-écrans.

Le presse-papier est aussi partagé, ce qui différencie Synergy d'un simple commutateur KVM. L'un des principaux atouts de Synergy est d'exister aussi bien sur les plateformes Windows que Mac ou Linux et que l'on peut parfaitement configurer un serveur Synergy sur une plateforme d'un type et lui adjoindre des esclaves de plateformes différentes (par ex. le maitre peut être installé sur un OS Windows et avoir comme esclaves des systèmes Linux ou Mac - l'utilisateur passera alors naturellement de son système Windows à son système Linux ou Mac).

Fork[modifier | modifier le code]

Barrier est un fork de Synergy. Il offre une solution similaire entièrement libre et gratuite [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Release 2.0.0 », (consulté le 15 mars 2018)
  2. (en) « v1.8.0-beta »,
  3. (en) « End User License Agreement (EULA) for Synergy »
  4. (en) « Dépôt GitHub de Barrier » (consulté le 11 juin 2020)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]