Syndrome pseudo-bulbaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la médecine
Cet article est une ébauche concernant la médecine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Un syndrome pseudo-bulbaire désigne l'ensemble de signes ou symptômes retrouvés lors d'une lésion des neurones moteurs centraux. Il entraîne des troubles semblables à ceux rencontrés lors d'une atteinte du bulbe rachidien.

Terminologie[modifier | modifier le code]

Que ce soit en français ou en anglais, la même affection est décrite sous des termes variés[1] :

En français[modifier | modifier le code]

  • Dysarthrie pseudo-bulbaire ;
  • mutisme pseudo-bulbaire ;
  • paralysie pseudo-bulbaire ;
  • syndrome pseudo-bulbaire.

En anglais[modifier | modifier le code]

  • Pseudobulbar dysarthria
  • Pseudobulbar mutism
  • Pseudobulbar palsies
  • Pseudobulbar paralyses
  • Pseudobulbar paralysis
  • Pseudobulbar pareses
  • Pseudobulbar paresis
  • Pseudobulbar syndrome
  • Spastic bulbar palsy

Sémiologie[modifier | modifier le code]

On retrouve le ou les signes d'atteinte bulbaire suivants[2] :

  • Rires et pleurs spasmodiques
  • Troubles de la déglutition
  • Troubles de la phonation
  • Diminution de la mobilité de la langue
  • Abolition du réflexe du voile du palais

Physiopathologie[modifier | modifier le code]

Le syndrome pseudo-bulbaire est retrouvé lorsqu'il y a atteinte bilatérale des faisceaux pyramidaux cortico-bulbaires (faisceaux géniculés), provoquant une paralysie des muscles innervés par le bulbe[2].

Étiologie[modifier | modifier le code]

Traitement[modifier | modifier le code]

Les antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline (IRSNa) et les tricycliques ont été proposés off-label[2].

L'association dextromethorphan/quinidine (en) (Nuedexta) a été autorisée par la Food and Drug Administration le [2],[3] et par l'Agence européenne des médicaments (AEM) le [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des termes MeSH sur le site du CISMeF, consultée le 13 juin 2013
  2. a, b, c et d (en) A Miller, H Pratt et RB Schiffer, « Pseudobulbar affect: the spectrum of clinical presentations, etiologies and treatments », Expert Rev Neurother., vol. 11, no 7,‎ , p. 1077-88 (PMID 21539437, DOI 10.1586/ern.11.68, lire en ligne)
  3. (en) « New Drug Application (NDA) de l'association bromhydrate de dextrométhorphane/sulfate de quinidine (Nuedexta) par la [[ Food and Drug Administration]] » [PDF],‎ (consulté le 14 juin 2013)
  4. (en) « Nuedexta », sur http://www.ema.europa.eu, Agence européenne des médicaments,‎ (consulté le 30 mars 2015).