Syndrome maculaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Syndrome maculaire
Classification et ressources externes
Human eyesight two children and ball with age-related macular degeneration.jpg
Vision perçue en cas de syndrome maculaire.
CIM-10 H35.3
CIM-9 362.50
DiseasesDB 11948
MedlinePlus 001000
eMedicine article/1223154 
MeSH D008268
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le syndrome maculaire est un ensemble de symptômes ayant pour origine une atteinte maculaire. Il peut être aigu (c'est alors une urgence ophtalmologique) ou chronique (c’est-à-dire survenir plus progressivement).

Symptômes[modifier | modifier le code]

  1. Baisse d'acuité visuelle surtout de près
  2. Métamorphopsies : le patient voit les lignes déformées. Ce symptôme est mis en évidence grâce à la grille d'Amsler.
  3. Scotome : absence ou diminution de perception visuelle dans une partie du champ visuel (central dans le cas présent).
  4. Dyschromatopsie, modification de la perception des couleurs : xanthopsie (vision en jaune le plus souvent)
  5. Micropsie : le patient voit les objets plus petits qu'ils ne sont.
  6. Éblouissement à la lumière : mis en évidence en faisant passer le patient d'un milieu sombre à un endroit plus éclairé.
  7. Diminution de la sensibilité aux contrastes : le patient se plaint de moins bien voir le contour des objets.

Causes[modifier | modifier le code]

Sujet jeune[modifier | modifier le code]

Forme aigüe[modifier | modifier le code]

  1. La choriorétinite séreuse centrale (CRSC)[1] et l'épithéliopathie rétinienne diffuse (ERD)
  2. Néovaisseaux choroïdiens (NVC)
    1. NVC du myope fort 62 %
    2. NVC idiopathique du sujet jeune 17 %
    3. NVC de la choriorétinite multifocale (CMF) 12 %
    4. NVC des stries angioïdes 5 %
    5. NVC post-traumatique (après rupture de la membrane de Bruch)
    6. NVC post-maladie inflammatoire (toxoplasmose)

Forme chronique[modifier | modifier le code]

  1. Maladie de Best
  2. Maladie de Stargardt
  3. Dystrophie des cônes
  4. Sclérose aréolaire centrale
  5. Rétinoschisis juvénile
  6. Drusens dominants[2]

Voir également l'achromatopsie : absence totale de fonctionnement des cônes, donc de la macula, absence totale de vision des couleurs, acuité visuelle réduite, forte photophobie, et nystagmus.

Sujet âgé[modifier | modifier le code]

Forme aiguë[modifier | modifier le code]

  1. Dégénérescence maculaire liée à l'âge exsudative avec NV visibles (NVV) ou NV occultes (NVO)

Forme chronique[modifier | modifier le code]

  1. Dégénérescence maculaire liée à l'âge atrophique
  2. Dystrophie pseudovitelliforme de l'adulte
  3. Dystrophie maculaire réticulée
  4. membrane épirétinienne (MER)
  5. trou maculaire (TM)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mayo GL, Tolentino MJ. « Images in clinical medicine. Central serous chorioretinopathy in pregnancy » N Engl J Med. 2005 Aug 18;353(7):e6. PMID 16107617
  2. (en) Klevering BJ, van Driel M, van Hogerwou AJ, van De Pol DJ, Deutman AF, Pinckers AJ, Cremers FP, Hoyng CB. « Central areolar choroidal dystrophy associated with dominantly inherited drusen » Br J Ophthalmol. 2002 Jan;86(1):91-6. PMID 11801511