Syndrome maculaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le syndrome maculaire est un ensemble de symptômes ayant pour origine une atteinte maculaire. Il peut être aigu (c'est alors une urgence ophtalmologique) ou chronique (c’est-à-dire survenir plus progressivement).

Symptômes[modifier | modifier le code]

  1. Baisse d'acuité visuelle surtout de près
  2. Métamorphopsies : le patient voit les lignes déformées. Ce symptôme est mis en évidence grâce à la grille d'Amsler.
  3. Scotome : absence ou diminution de perception visuelle dans une partie du champ visuel (central dans le cas présent).
  4. Dyschromatopsie, modification de la perception des couleurs : xanthopsie (vision en jaune le plus souvent)
  5. Micropsie : le patient voit les objets plus petits qu'ils ne sont.
  6. Éblouissement à la lumière : mis en évidence en faisant passer le patient d'un milieu sombre à un endroit plus éclairé.
  7. Diminution de la sensibilité aux contrastes : le patient se plaint de moins bien voir le contour des objets.

Causes[modifier | modifier le code]

Sujet jeune[modifier | modifier le code]

Forme aigüe[modifier | modifier le code]

  1. La Choriorétinopathie séreuse centrale (CRSC)[1] et l'épithéliopathie rétinienne diffuse (ERD)
  2. Néovaisseaux choroïdiens (NVC)
    1. NVC du myope fort 62 %
    2. NVC idiopathique du sujet jeune 17 %
    3. NVC de la choriorétinite multifocale (CMF) 12 %
    4. NVC des stries angioïdes 5 %
    5. NVC post-traumatique (après rupture de la membrane de Bruch)
    6. NVC post-maladie inflammatoire (toxoplasmose)

Forme chronique[modifier | modifier le code]

  1. Maladie de Best
  2. Maladie de Stargardt
  3. Dystrophie des cônes
  4. Sclérose aréolaire centrale
  5. Rétinoschisis juvénile
  6. Drusens dominants[2]

Voir également l'achromatopsie : absence totale de fonctionnement des cônes, donc de la macula, absence totale de vision des couleurs, acuité visuelle réduite, forte photophobie, et nystagmus.

Sujet âgé[modifier | modifier le code]

Forme aiguë[modifier | modifier le code]

  1. Dégénérescence maculaire liée à l'âge exsudative avec NV visibles (NVV) ou NV occultes (NVO)

Forme chronique[modifier | modifier le code]

  1. Dégénérescence maculaire liée à l'âge atrophique
  2. Dystrophie pseudovitelliforme de l'adulte
  3. Dystrophie maculaire réticulée
  4. membrane épirétinienne (MER)
  5. trou maculaire (TM)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mayo GL, Tolentino MJ. « Images in clinical medicine. Central serous chorioretinopathy in pregnancy » N Engl J Med. 2005 Aug 18;353(7):e6. PMID 16107617
  2. (en) Klevering BJ, van Driel M, van Hogerwou AJ, van De Pol DJ, Deutman AF, Pinckers AJ, Cremers FP, Hoyng CB. « Central areolar choroidal dystrophy associated with dominantly inherited drusen » Br J Ophthalmol. 2002 Jan;86(1):91-6. PMID 11801511