Syndrome de Widal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Syndrome de Widal
Description de cette image, également commentée ci-après
Comprimés d'aspirine
Spécialité PneumologieVoir et modifier les données sur Wikidata
CIM-10 J45.1, J45.8
CIM-9 493.1
OMIM 208550
MeSH D055963

Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le syndrome de Widal (aussi appelé triade de Widal, « triade de Samter » dans le monde anglo-saxon) est un syndrome associant asthme, polypose naso-sinusienne et intolérance à l'aspirine[1] (voir sensibilité au salycilate), aux anti-inflamatoires non stéroidiens (AINS), ainsi qu'à certains colorants alimentaires tels que E102 et E110.

Sa recherche est menée dans une démarche diagnostique de causes non allergéniques d'hyperéosinophilie, avec typiquement le NARES (Non Allergic Rhinitis with Eosinophilia).

Il a été décrit en 1929 par le médecin français Fernand Widal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Pr André Coste « La polypose nasosinusienne » Encyclopédie Orphanet avril 2000 révisée en juin 2001, consultée le 5 octobre 2012.