Syndrome de Parinaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parinaud.
Syndrome de Parinaud
Classification et ressources externes
Gray722.png
CIM-10 G46.3
CIM-9 378.81
DiseasesDB 32982
MeSH D015835
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le syndrome de Parinaud est un syndrome neurologique affectant la motricité oculaire. Il fut décrit en 1883 par l'ophtalmologiste français Henri Parinaud[1].

Description clinique[modifier | modifier le code]

Il se manifeste par une paralysie de la verticalité du regard, principalement vers le haut. Il s'agit d'une paralysie supra-nucléaire[2]. Les autres signes cliniques parfois rencontrés dans le syndrome de Parinaud sont :

Ces signes oculaires peuvent être associés aux manifestations en relation avec la cause du syndrome : hydrocéphalie par sténose de l'aqueduc, hémorragie intracrânienne sur malformation artéro-veineuse cérébrale par exemple.

Causes[modifier | modifier le code]

La lésion responsable du syndrome est localisée à la calotte pédonculaire, aux turbercules quadrijumeaux ou à la région sous-thalamique. Les principales causes du syndrome de Parinaud sont :

Traitement[modifier | modifier le code]

Le traitement du syndrome de Parinaud est celui de sa cause.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. H. Parinaud, « Paralysie des mouvements associés des yeux » Archives de neurologie, Paris, 1883;5:145-172.
  2. L. Manuila, Dictionnaire médical Manuila, Éditions Elsevier Masson, Paris : 2004

Liens externes[modifier | modifier le code]