Syndrome de Lennox-Gastaut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Syndrome de Lennox-Gastaut
Description de l'image Spike-waves.png.
Spécialité NeurologieVoir et modifier les données sur Wikidata
CIM-10 G40.4
CIM-9 345.0
OMIM 606369
DiseasesDB 29493
eMedicine 1176735Voir et modifier les données sur Wikidata
eMedicine neuro/186 
MeSH D065768
Patient UK Lennox-Gastaut-Syndrome

Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le syndrome de Lennox-Gastaut, également connu sous le nom de syndrome de Lennox, est une forme d'épilepsie infantile difficile à traiter qui apparait le plus souvent entre l'âge de 2 et 6 ans et qui se caractérise par une régression psychomotrice ainsi que des crises fréquentes et de types différents (toniques avec chutes traumatisantes, généralisées tonico-cloniques, des crises toniques nocturnes ou des absences atypiques).

Épidémiologie[modifier | modifier le code]

L'incidence est d'environ deux cas pour 100 000 enfants[1].

Dans 40 % des cas, le syndrome de Lennox-Gastaut survient à la suite de spasmes infantiles.

Diagnostic[modifier | modifier le code]

L'EEG est très altéré avec des anomalies inter-critiques bi-frontales et nombreuses, des pointes ondes généralisées mais ces anomalies ne sont pas spécifiques[2].

Pronostic[modifier | modifier le code]

Il est souvent accompagné de troubles de comportement et d'un retard intellectuel. La maladie reste très invalidante malgré les traitements[3].

Traitement[modifier | modifier le code]

Les crises épileptiques ne sont que peu améliorées par les médicaments antiépileptiques[4]. Une diète cétogène ou une intervention neurochirugicale peuvent améliorer transitoirement le syndrome convulsif[3].

L'ajout de cannabidiol au traitement antépileptique peut améliorer certaines crises[5].

Historique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Heiskala H, « Community-based study of Lennox-Gastaut syndrome », Epilepsia, vol. 38,‎ , p. 526-531 (lire en ligne).
  2. (en) Arzimanoglou A, French J, Blume WT et al., « Lennox-Gastaut syndrome: a consensus approach on diagnosis, assessment, management, and trial methodology », Lancet Neurol, vol. 8,‎ , p. 82-93 (lire en ligne).
  3. a et b (en) Kim HJ, Kim HD, Lee JS, Heo K, Kim DS, Kang HC, « Long-term prognosis of patients with Lennox-Gastaut syndrome in recent decades », Epilepsy Res, vol. 110,‎ , p. 10-19 (lire en ligne).
  4. (en) Camfield PR, « Definition and natural history of Lennox-Gastaut syndrome », Epilepsia, vol. 52, no 5,‎ , p. 3-9 (lire en ligne).
  5. (en) Devinsky O, Patel AD, Cross JH et al., « Effect of cannabidiol on drop seizures in the Lennox–Gastaut syndrome », N Engl J Med, vol. 378,‎ , p. 1888-1897 (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]