Syndie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Syndie

Description de l'image Syndie 1 101 screenshot.png.
Informations
Développé par jrandom, zzz, et autres
Première version
Dernière version 2016 (1.107b)
État du projet actif
Écrit en Java
Environnement Plate-forme Java
Langues français, anglais, allemand, espagnol, polonais, portugais, roumain, russe, suédois (en 2014)
Type Forums anonymes distribués
Politique de distribution Gratuit
Licence Open source
Site web https://www.syndie.de/

Syndie est une application multiplate-forme logiciel libre destinée à effectuer de la syndication de contenu (re-publication) de données (principalement des forums) au travers d'une variété de réseaux informatiques anonymes et non-anonymes.

Syndie est capable d'accéder à des archives situées dans ces réseaux anonymes : I2P, Tor, Freenet.

Histoire[modifier | modifier le code]

Syndie est en développement depuis 2003 et est lié étroitement avec le projet de réseau I2P, qui est le projet parent.

Après le départ du développeur principal Jrandom en 2007, le développement de syndie a été mis en pause, cependant depuis 2013 le développement a repris.

Concept[modifier | modifier le code]

Syndie opère d'une façon semblable aux blogs, groupes de discussion, forums[1] et autres outils de contenu; il permet à un ou plusieurs auteurs de poster des messages confidentiellement ou publiquement. Les messages sont poussés et tirés vers et depuis des serveurs d'archives (d'autres pairs qui choisissent de l'être), qui sont situés dans une variété d'emplacements anonymes et non-anonymes.

La plupart des archives sont des serveurs archives HTTP hébergés à l'intérieur du réseau I2P, mais il y a des archives de syndie dans Freenet et Internet normal aussi[2]. Chaque archive n'y contrôle pas le contenu stocké; par défaut tous les messages sont poussés et tirés par tous les participants. De cette façon, chaque message est sauvegardé par chaque utilisateur, ainsi si une archive devait tomber, le contenu pourra être poussé vers une archive différente puis tiré par les autres utilisateurs de cette archive. Cela signifie que même si tous les utilisateurs et les archives suppriment un message, tant qu'une personne l'a et il qu'il y a une archive poussable, le message sera redistribué à chaque utilisateur.

Les utilisateurs ont l'option de supprimer des messages stockés localement après un délai défini, après que le stockage local ait consommé une certaine quantité d'espace disque, ou selon des listes noires d'utilisateurs.

Comparaisons avec Usenet[modifier | modifier le code]

Afin de saisir plus facilement le concept de Syndie, voici quelques comparaisons du fonctionnement de Syndie avec les newsgroups de Usenet[3] :

Caractéristiques Identique à Usenet ? Détails
Usage d'un serveur unique Non Non Avec Usenet l'utilisateur n'utilise généralement qu'un seul serveur (ex: news://news.fai.net, bien qu'il soit possible d'en utiliser plusieurs afin d'obtenir des messages qui manqueraient), tandis qu'avec Syndie le client de l'utilisateur utilise systématiquement plusieurs serveurs (c'est recommandé et paramétré ainsi d'origine).
Récupération des messages Oui Oui Les clients récupèrent le(s) message(s) depuis le(s) serveur(s) (dits « archives » dans Syndie).
Envoi des messages Oui Oui Les clients envoient le(s) message(s) vers le(s) serveur(s).
Échange de messages entre les serveurs Non Non Dans Usenet les serveurs échangent entre eux les messages manquants. Dans Syndie ce sont les clients qui fournissent aux serveurs les messages manquants, cela a lieu lors de chaque synchronisation d'un client vers un serveur archive.
Horodatage Non Non Syndie change l'heure d'émission d'un message posté, afin de compliquer l'identification d'un utilisateur qui en posterait plusieurs à la suite sous plusieurs identités.
Chiffrement Non Non Avec Usenet il n'y a aucun chiffrement. Syndie utilise la cryptographie asymétrique, mais ne dissimule pas les adresses IP des pairs ni des serveurs, pour cela il est recommandé de l'utiliser au sein d'un réseau d'anonymisation tel que I2P et Tor.
Possibilité de pièces jointes Oui Oui La taille maximum d'un message est de 512 KO par défaut. Elle peut s'échelonner de 4 KO jusqu'à 4096 KO (= 4 MO).
Messagerie privée entre utilisateurs Non Non Avec Usenet ce n'est pas possible (il faut utiliser l'email). Sous Syndie cela est possible en interne grâce à cryptographie asymétrique, les messages privés circulant comme des messages de forums mais ne pouvant pas être déchiffrés par les autres utilisateurs.
Une identité d'utilisateur est <> d'un forum Non Non Avec Syndie chaque identité d'utilisateur est aussi un forum. Créer un nouveau forum requiert de créer une nouvelle identité.
Possibilité d'identités multiples Oui Oui Tandis qu'avec Usenet, il est possible de modifier le nom d'utilisateur et l'adresse email de réponse, chaque message contient malgré tout l'adresse IP de son expéditeur, avec Syndie chaque identité ne contient pas l'adresse IP de l'expéditeur ni une adresse email de réponse (si ce n'est son forum personnel).
Logiciel serveur <> logiciel client Non Non À la différence de Usenet qui nécessite un logiciel spécifique de serveur de newsgroups + un logiciel lecteur de nouvelles, le logiciel Syndie est conçu pour être capable de jouer à la fois le rôle du client et du serveur (activation optionnelle).

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Les forums dans Syndie sont utilisables et administrables de multiples façons[4].

Exigences techniques[modifier | modifier le code]

Syndie est une application Java et par conséquent peut fonctionner sur toute plate-forme sur laquelle Java est supporté; bien qu'une bibliothèque Standard Widget Toolkit soit exigée pour les versions avec interface utilisateur graphique.

Syndie est principalement une application graphique, basée sur la Standard Widget Toolkit pour Java, mais elle peut être exécutée en mode interface en ligne de commande.

Durée de fonctionnement : afin que votre client Syndie synchronise vos messages avec ceux des serveurs archives (ce qui est paramétrable : toutes les X heures) il est souhaitable de laisser Syndie actif quasi constamment, et de réduire sa fenêtre. Ceci nécessite très peu d'occupation processeur, mais occupe de la mémoire vive.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 2 outils pour communiquer sur les darknets. Korben, 11 juillet 2013
  2. http://sebsauvage.net/links/?FMbsbg
  3. Les newsgroups de Usenet ont été un système de forums populaire jusque dans les années 2000, puis supplanté par les forums web.
  4. http://syndie.de/features.html

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]