Syndicat intercommunal d'eau et d'assainissement de Mayotte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Syndicat Intercommunal d'Eau et d'Assainissement de Mayotte (SIEAM) a été créé le 1er janvier 1992 par la fusion de trois syndicats de communes : secteur Nord-Est (Communes de Mamoudzou, Koungou, Dzaoudzi-Labattoir et Pamandzi), secteur Nord-Ouest (Communes de Ouangani, Chiconi, Sada, Chirongui, Bouéni et Kani-Kéli) et des Communes de Bandrélé, Dembéni, Tsingoni et M’tsangamouji, anciennement gérées en régie directe.

Nommé SAEM jusqu'en avril 1998, le Syndicat prend la dénomination de Syndicat Intercommunal d’Eau et d’Assainissement de Mayotte (SIEAM), après l’intégration de l’assainissement dans ses compétences.

Le SIEAM est une collectivité territoriale à laquelle les 17 communes de Mayotte ont délégué leurs compétences eau et assainissement. Il est ainsi maître d'ouvrage sur l'île des principaux travaux relatifs à l'alimentation en eau potable (canalisations, réservoirs...) et à l'assainissement des eaux usées (réseaux et systèmes de traitement).

Il est actuellement dirigé par M. Ahamada MADI.

Lien externe[modifier | modifier le code]