Synagogue de Sofia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Façade de la synagogue
Intérieur de la synagogue

La synagogue de Sofia (bulgare : Софийска синагога, Sofiyska sinagoga) est la plus grande synagogue d'Europe du Sud-est et la troisième plus grande d'Europe[1]. Elle est l'une des deux synagogues encore actives de toute la Bulgarie (avec celle de Plovdiv) et en 2012, le rabbin en est Bechor Kachlon.

Cette synagogue fut construite pour les besoins de la communauté juive de la capitale de la Bulgarie (principalement séfarade) par Friedrich Grünanger (en), célèbre architecte austro-hongrois. Elle ressemble au style néo-mauresque de la Synagogue de la Tempelgasse (1858-1938) de Vienne ou de la Synagogue de Timișoara située en Roumanie. Cette synagogue fut inaugurée le en la présence du Tsar Ferdinand Ier de Bulgarie.

Les premières préparations pour ce projet datent de 1903 mais la construction commence en . La construction d'une grande synagogue faisait partie des efforts d'organisations de la communauté juive bulgare et en particulier du Grand-Rabbin Marcus Ehrenpreis ainsi que des chefs de la communauté locale Ezra Tadjer et Avram Davidjon Levy. Avant la construction de cette synagogue, le terrain en plein centre-ville abritait déjà une synagogue plus ancienne.

La synagogue est située près du marché central de Sofia et peut contenir 1300 personnes de rite romaniote. Malgré cette taille, la synagogue n'est fréquentée en 2012 que par 50 à 60 personnes car la communauté juive locale est aujourd'hui très réduite à la suite du régime communiste et enfin de l'Aliyah.

Le chandelier principal pèse 1,7 tonne et est le plus grand du pays. La rumeur veut qu'il fût réalisé avec de l'or en provenance d'ancienne Palestine[réf. nécessaire]. La surface du bâtiment est de 659 m2. Le dôme central est un octogone de 31 mètres de haut. L'intérieur est très richement décoré avec des colonnes en marbre de Carrare ainsi que différentes boiseries.

L'architecture est néo-mauresque avec des éléments de sécession viennoise et sur la façade, d'architecture vénitienne.

Depuis , le musée d'histoire juif de la ville est situé dans l'enceinte de la synagogue présentant des expositions sur la communauté juive bulgare, le sauvetage des juifs pendant cette période. On y trouve également une boutique de souvenirs.

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :