Synagogue de Kairouan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Synagogue de Kairouan
Image illustrative de l’article Synagogue de Kairouan
Porte d'entrée de l'ancienne synagogue de Kairouan.
Présentation
Culte Judaïsme
Type Synagogue
Géographie
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Gouvernorat Kairouan
Municipalité Kairouan
Coordonnées 35° 40′ 42″ nord, 10° 06′ 00″ est

La synagogue de Kairouan est une ancienne synagogue tunisienne située à Kairouan.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Kairouan a connu une importante communauté juive qui s'est formé lors la fondation de la ville[1]. Kairouan est en effet le siège de la yechiva de Kairouan, considérée comme la première importante yechiva en Afrique du Nord et qui a été très liée aux yechivot de Babylonie[2]. Cependant, cette communauté doit quitter Kairouan pour d'autres villes en Tunisie à la suite de son expulsion par les Almohades.

La communauté juive se forme à nouveau avec l'avènement de la présence française dans le pays, et ce n'est qu'en 1920 que la ville renoue avec son passé juif avec l'inauguration d'une nouvelle synagogue située à la rue Salah-Souissi. Motivée par la volonté d'affirmer sa présence, la communauté juive de la ville choisit en 1910 d'acquérir une parcelle enclavée en plein cœur de la médina pour édifier son édifice religieux[3].

Vers les années 1970, avec le départ à nouveau de la communauté juive après l'indépendance du pays, le local de la synagogue est mis à la disposition des autorités tunisiennes afin d'être exploité comme médersa[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les juifs de Kairouan : histoire et origine », sur tunisie-genealogie.com, (consulté le ).
  2. (en) « Yeshivah », sur encyclopedia.com (consulté le ).
  3. Alain Messaoudi, « Bismuth-Jarrassé Colette et Jarrassé Dominique, Synagogues de Tunisie. Monuments d'une histoire et d'une identité, Paris, Éditions Esthétiques du divers, 2010, 320 p. », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, no 130,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. « L'ancienne synagogue de Kairouan va être restaurée », sur harissa.com, (consulté le ).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Colette Bismuth-Jarrassé et Dominique Jarrassé, Synagogues de Tunisie : monuments d'une histoire et d'une identité, Le Kremlin-Bicêtre, Esthétiques du divers, coll. « Patrimoines », , 320 p. (ISBN 978-2-9533041-2-1), p. 210-214.

Articles connexes[modifier | modifier le code]